Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Circulation ferroviaire : quand un train s’immobilise  longtemps en panne sur la voie

Dans les fondamentaux de la presse, on apprend qu’un train qui arrive à l’heure n’est pas une nouvelle, de même un chien qui mord quelqu’un. Pour ces deux cas, c’est lorsque l’inverse se produit que l’on parle alors d’évènement digne à rapporter. Un homme qui mord un chien ou un train qui n’arrive pas à l’heure constituent des sujets dignes d’intérêt pour les rédactions, puisque sortant de l’ordinaire.

Et c’est presque un tel cas qui est arrivé mercredi, lorsque le train de la compagnie Friguia, avec une quinzaine de wagons, s’est immobilisé toute la journée, pour une cause qui a tout lieu d’être une panne. L’incident est arrivé au petit matin du mercredi 22 décembre, alors qu’il remontait comme d’habitude, du port autonome de Conakry pour la cité minière de Fria.

A un moment, on a entendu la locomotive ahaner un certain temps, voulant repartir. Puis, elle s’est progressivement immobilisée, peu après. Aux dires de certains témoins, on était aux alentours de 06 heures du matin, peu après le PK 17, dans le quartier Nassouroulaye, commune de Ratoma, juste à hauteur de l’école primaire publique ‘’Africof’’

Ce qui a surpris plus d’un, c’est que ce train est resté là, toute la journée, avant de repartir en fin d’après-midi.

Nous n’avons pas pu savoir les causes réelles de cet incident. Toujours est-il qu’il s’agit d’un incident inopiné qui a surpris plus d’un et les citoyens de révéler que c’est bien la première fois qu’ils voient un train immobilisé, aussi longtemps sur les rails, comme s’il était en gare.

Aucun incident majeur n’est à signaler, comme par exemple, l’arrivée inopinée d’un autre train. On note néanmoins le caractère insolite de l’événement et les quelques désagréments qu’il a pu causer aux riverains.

En effet, les traversées informelles des rails qu’ils ont créés, leur ont été inaccessibles pendant tout le temps que le convoi est resté immobilisé. Ils se sont vus obligés de faire de longs détours pour contourner la file de wagons avant de retrouver leur chemin, de l’autre côté des rails.

Le reste a consisté en de la simple curiosité que ce spectacle inhabituel a offert aux passants, en ces lieux, toute la journée du mercredi.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :