Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Charles Wright VS Lamine Guirassy et Cie : le SPPG annule sa marche prévue ce jeudi

La marche pacifique « anti-Wright » du Syndicat de la presse privée de Guinée (SPPG), et les structures affiliées, prévue ce jeudi 23 février, est désormais reportée pour une date ultérieure. L’annonce a été faite, ce mardi 22 février, au cours d’une conférence de presse animée par le Secrétaire général,  Sékou Jamal Pendessa.

Dans son allocution, il a remercié l’ensemble des Guinéens pour leur soutien moral.  « Comme vous le savez, le syndicat avait publié un calendrier que vous avez connu, prévoyant une marche pacifique demain jeudi 23 février, à la place des martyrs. Sauf que très tôt ce matin, nous avons reçu un courrier du ministère dans lequel, le ministre Charles Whight, a officiellement retiré sa plainte contre les deux journalistes des GG, Lamine Guirrassy et Mohamed Mara. 

Donc en ma qualité de Secrétaire général du PSSG, je ne peux prendre une décision sans convoquer une autre réunion, pour prendre une décision. C’est aussi çà la démarche syndicale. Et après analyse, nous avons décidé ensemble de surseoir à la marche de demain 23 février vu que le Ministre a retiré sa plainte et que l’objectif est atteint« , a-t-il confié.

« Nous confrères ne seront pas poursuivis sur la base du code pénal dans l’exercice de notre metier. Nous n’irons pas à la DPJ puisque ce n’est la place d’un journaliste. Nous précisons que nous sommes pas contre qu’un journaliste soit poursuivi, parce que nous sommes tous des citoyens, tout ce que nous demandons c’est le respect de la procédure, et l’application de la loi L002. Victoire à nous, la lutte continue » a-t-il lancé.

Pour finir, Bambou Guirassy,  représentant du groupe Hadafo médias, a, au noms du groupe Hadafo médias, remercié le SPPG pour l’effort fourni avant de dire qu’il soutient la décision du Syndicat de la presse de surseoir la marche de ce jeudi 23 février.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...