Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

CFP de Donka : dans la salle intelligente HUAWEI, formation et échanges culturels pour les Grains guinéens de l’avenir

Vendredi 24 novembre 2023. Dans la salle intelligente du CFP de Donka – fruit d’une collaboration entre le ministère de l’Enseignement technique et Huawei –, les étudiants guinéens qui ont franchi la première étape de l’édition 2023 du programme « Graines de l’Avenir » ont eu des échanges culturels avec leurs camarades du Malawi, de l’Afrique du Sud et du Zimbabwe.

Par la voie du jeune Thierno Souleymane Sow, les étudiants guinéens ont présenté leur pays d’Afrique de l’ouest à leurs camarades d’Afrique australe qui ont été émerveillés par ses paysages, ses sites touristiques, ses ressources naturelles, ainsi que sa diversité culturelle. Certains de ces étudiants d’Afrique australe n’ont pas manqué de souligner en commentaire que la Guinée a fait la meilleure présentation. De fait, le discours de Thierno Souleymane Sow a été suivi par le clip vidéo du Single « La Guinée Notre Paradie » d’Azaya et compagnies. Ce clip a permis aux étudiants étrangers de découvrir davantage la Guinée depuis leurs pays respectifs.

Les étudiants guinéens ont pu aussi découvrir les autres pays à travers les présentations de leurs camarades qui sont intervenues depuis des salles intelligentes équipées par HUAWEI et qui bénéficient des mêmes formations à distance qu’eux.

« L’objectif de ces échanges culturels est de permettre aux étudiants qui bénéficient du même programme Seeds for the Futur (signification anglaise de Graines pour l’avenir) de connaître les autres et de découvrir leurs pays et leurs cultures », nous a expliqué un membre du staff de Huawei dans la salle intelligente. 

Après ces échanges culturels, les étudiants guinéens ont poursuivi leur formation dispensée depuis la Chine et qu’ils ont suivi simultanément avec leurs camarades du Zimbabwe, de l’Afrique du Sud et du Malawi. Ce, grâce à la solution technologique mise en place par Huawei. Une solution qui nous a été expliquée par Ibrahima Diop, responsable solutions de Huawei Guinée.  Mr Diop a présenté l’écran interactif smart (équipé d’un tableau blanc tactile) qui permet à la quarantaine d’étudiants guinéens de suivre et de participer à la formation à Conakry et à Kindia en temps réel. Il a également présenté les deux caméras qui pointent sur l’enseignant et sur les étudiants afin de permettre à la classe distante de suivre en temps réel leurs interventions.

Des formations sur l’IA, la 5G, le Cloud Computing…

Les 40 participants guinéens dont la majeure partie suit la formation en téléconférence depuis le centre du CFP de Donka, ont été retenus à l’issue d’un test auquel ont pris part 200 étudiants venus de différentes universités du pays. Ils sont pour la plupart des étudiants en télécommunication et en génie informatique. A cette deuxième étape du processus Graines de l’Avenir, ils poursuivent leur formation dans le domaine des TIC, notamment en intelligence artificielle, sur le 5G, sur le Cloud Computing, le Digital Power, ainsi que sur des notions sur le leadership et la culture chinoise.

A l’issue de cette deuxième étape, un test permettra de retenir les 20 premiers qui vont bénéficier de stage pratique dans des grandes compagnies de la place.

Plus de 600 talents formés

Faut-il le rappeler, en Guinée, le programme Graines de l’Avenir est à sa quatrième édition cette année. Lancé en 2019, il se concentre sur les enjeux de la formation et de l’employabilité des TIC avec l’objectif d’offrir aux jeunes des objectifs de développer des compétences dans ce domaine. « Ensemble, nous façonnons un avenir où l’accès aux opportunités dans le domaine des TIC n’est pas un privilège, mais un droit pour chaque jeune guinéen. Ensemble, contribuons à écrire une histoire de succès et de progrès en Guinée et pour la Guinée », a souligné Olylia WANG, directrice de Huawei Guinée, lors du lancement de cette quatrième édition la semaine dernière. Indiquant de passage que cette formation qui bénéficie également du soutien d’Orange Guinée a permis de former plus de 600 talents guinéens. « Nous sommes très heureux de constater que cette année, pour la première fois, nous allons expérimenter les classes intelligentes et la formation à distance entre le centre de formation professionnelle de Donka et celui de Kindia », s’en est réjoui le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Alpha Bacar Barry, qui croit que l’avenir se trouve dans le digital.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...