Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Centre directionnel de Koloma : six mois après la victoire judiciaire d’IMAAG HOLDING, les travaux d’aménagement avancent à grand pas

L’aménagement du centre directionnel de Koloma avance à grand pas, six mois après la rétraction de l’ordonnance qui avait provoqué en novembre 2021 l’arrêt des travaux. Guineenews a fait le constat.

Sur le premier chantier, du côté de l’ambassade des Etats-Unis, des chargeuses de l’entreprise chinoise CGC, principal sous traitant déblaient les voies avec des excavateurs, mais aussi creusent les fosses pour les caniveaux et des camions procèdent aux évacuations des terres. Toute cette accélération vise un but : terminer l’aménagement de la zone témoin avant la grande saison des pluies. « Les travaux du moment concernent surtout le terrassement des voies, la fouille et la pose des caniveaux », a expliqué à Guineenews Ibrahima Doumbouya, chef de conducteurs des travaux.

IMAAG HOLDING est en train de bâtir la zone témoin sur 6 des 30 hectares du premier chantier qu’Ibrahima Doumbouya appelle la Première phase témoin. Dans cette zone témoin, il est prévu un site réservé au MINISTERE DE LA SECURITE, l’AMBASSADE DE TURQUIE, ECOBANK, APB, SOCIETE GENERALE DES BANQUES et d’autres entreprises privées.

Ibrahima Doumbouya situe à 60 % le taux d’exécution du projet d’aménagement du centre directionnel de Koloma. « Les travaux s’articulent principalement autour des études topographiques, les études d’urbanisme, les études d’urbanisme géotechniques (déjà terminées), l’aménagement des voiries, éclairage public, adduction d’eau potable, fibre optique les travaux d’assainissement et l’aménagement des espaces verts », a-t-il précisé.

Sur les voiries, Doumbouya indique qu’ils sont de 50 mètres (avec 30 mètres d’emprise) pour les voies primaires, 30 mètres pour les voies secondaires et 12 mètres pour les voies tertiaires. La spécificité des voies de 50 mètres est qu’elles comportent des voies cyclables pour les deux roues et les voies piétonnes, une première à CONAKRY.

Au cours de la visite, nous nous sommes rendus à l’atelier de fabrication de caniveaux, mais aussi à l’installation d’une centrale à béton, celle d’une centrale d’enrobage de bitume et des conteneurs de bitume.

Après la visite guidée sur la première phase, Guinéenews s’est également rendu sur le chantier de la seconde phase. Là aussi, du côté du siège de l’ARPT, les engins d’une autre entreprise sous-traitante d’IMAAG HOLDING s’activent à la fouille des caniveaux. Ibrahima Doumbouya nous explique que la voie de 50 mètres devra rejoindre le futur échangeur de Bambéto.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :