Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Célébration du 75eme anniversaire de l’indépendance de l’Inde

LE TISSAGE DES TISSUS

Le tissage est l’entrelacement des fils de chaîne et de trame pour produire un tissu. Les tissus sont fabriqués dans des variétés et des dessins très variés. Les tissages de base sont l’uni ou simple, le sergé et le satin. Toutes les autres sont des dérivés de ces tissages de base ou de leur combinaison.

Différentes structures de tissage de base

A. Les différents types de tissages et leurs noms :

  1. Tissage uni ou Tissage simple
  2. Tissage sergé
  3. Tissage satin
  4. Tissage en nid d’abeille
  5. Tissage arrière Huck
  6. Tissage de crêpe
  7. Cordon tissé Bedford
  8. Trépointes et piqué
  9. Tissage Mock Leno
  10. Tissage Leno
  11. Toile de fond
  12. Tissage éponge
  13. Velours et veloutés
  14. Tissage double
  15. Tissage tubulaire

Les détails de chaque tissage sont les suivants

 

  1. Tissage uni ou simple

Le tissage uni est le plus simple, dans laquelle les fils de chaîne et de trame s’entrelacent de manière alternée comme indiqué ci-dessous, ce qui donne un nombre maximal d’entrelacements. Ce maximum d’entrelacements confère fermeté et stabilité à la structure. Au moins deux bouts et deux pics sont nécessaires pour tisser son unité de base. Un minimum de deux cadres de lisses est nécessaire pour ce tissage. Il est utilisé dans la cambric, mousseline, la couverture, la toile, le dhothi, le sari, la chemise, le costume, etc.

Les tissages unis sont essentiellement de trois types. Ils sont :

a)  Nervure de chaîne

b)  Nervure de trame

c)  Tissage de mat

a) Nervure de chaîne

La nervure de chaîne est une forme modifiée du tissage uni. Elle présente des entrelacements 1/1 dans le sens du remplissage, ce qui diffère des tissages unies simples. Cet entrelacement modifié donne lieu à la formation de cordes, de crêtes ou de textures dans le sens de la chaîne du tissu. Il nécessite au moins deux cadres de lisses, mais il est également possible d’en utiliser plusieurs. Le nombre de fils de trame dans une unité de répétition de ce tissage est égal à la somme des chiffres de la formule de la nervure de chaîne. Par exemple, une nervure de chaîne 2/2 nécessite 2 fils de chaîne et 4 fils de trame. La conception de la nervure de chaîne mentionnée ci-dessus est illustrée ci-dessous. La nervure de chaîne est également connue sous le nom d’ottoman.

b) Nervure de trame

 

Les nervures de trame sont une autre forme modifiée du tissage uni. Elle présente des entrelacements 1/1 dans le sens de la chaîne, ce qui diffère du tissage unie simple. Cet entrelacement modifié entraîne la formation de cordes, de crêtes ou de texture dans le sens de la nervure du tissu. Il nécessite au moins deux cadres de lisses, mais il est également possible d’en utiliser plusieurs. Le nombre de fils de chaîne dans une unité de répétition de cette nervure est égal à la somme des chiffres de la formule de la nervure de trame. Par exemple, une nervure de trame 2/2 nécessite 2 fils de nervure et 4 fils de chaîne. La nervure de trame est également connue sous le nom de demi-panama.

c) Tissage de mat

Ce type de tissage est construit en étendant le tissage unie dans les sens de la chaîne et de la trame en même temps, de sorte que deux fils ou plus travaillent de la même manière dans les deux sens. Dans ce tissage, la même taille de carrés apparaît des deux côtés du tissu, montrant le même nombre de fils de chaîne et de trame à l’avant et à l’arrière du tissu. Le tissage de mat est également connu dans le commerce sous le nom de panier, sac de houblon ou panama complet.

2.   Tissage sergé

Le tissage sergé est un autre tissage de base, qui est bien connue pour la formation de lignes diagonales dans le tissu en raison de son motif d’entrelacement Ce tissage et ses dérivés sont utilisés à des fins ornementales. Le tissage sergé présente une disposition plus serrée des fils en raison d’un entrelacement moindre, ce qui confère un poids plus important et un bon drapé par rapport au tissage unie. Dans le sergé simple, le mouvement vers l’extérieur et vers le haut du motif d’entrelacement est toujours celui qui confère une ligne diagonale à ce motif. Le sens de propagation de la ligne de sergé permet de classer le sergé en sergé droit ou gauche. Les tissages en sergé trouvent un large éventail d’applications telles que les tissus d’exercice, les uniformes khakhi, les tissus en denim, les couvertures, les chemises, les tentures et les tissus d’ameublement.

 

Dérivés du tissu sergé :

I.    Sergé brisé

II.   Conception de diamants

III.   Conception allongée

IV.   Sergé ombragé

V.   Zigzag/ondulé/sergé pointu

VI.   Sergé combiné

VII.   Sergé à chevrons

 

I.    Sergé brisé

On l’obtient en cassant la ligne de sergé du sergé régulier. Son aspect est assez similaire à celui du sergé zigzag. Le sergé cassé peut être obtenu de différentes manières. Tout d’abord, le sergé de base est divisé en deux sections, puis la première section reste inchangée et la deuxième section est inversée.

II.  Conception de Diamants

C’est un dérivé du tissage sergé. Il est obtenu en combinant un sergé zigzag horizontal et vertical. Ce tissage permet d’obtenir un motif pointu.

III.  Conception Allongée :

Normalement, l’angle de sergé est de 45 degrés où les extrémités et les pics par unité de surface sont égaux. Mais dans le cas d’un sergé allongé, l’angle de sergé est supérieur ou inférieur à 45 degrés.

IV.  Sergé Ombragé

Le sergé ombragé permet de créer un effet ombré sur le tissu. L’effet d’ombrage est créé par la combinaison de quelques sergés épais et fins ou de sergés fins et épais.

V.   Zigzag/ondulé/sergé pointu

Il s’agit de la modification la plus simple et l’une des plus importantes du tissage sergé produite en inversant le sens du sergé à un intervalle approprié.

Un point est choisi (généralement la dernière chaîne) comme point d’inversion et c’est pourquoi il est parfois appelé sergé pointu. Ce sergé est produit en combinant la torsion S et Z. Selon l’inversion de sens, on distingue le sergé zigzag horizontal et vertical :

VI.   Sergé combiné

Dans ces types de tissage, deux types différents de sergés continus sont combinés ensemble en alternance. La combinaison peut se faire en chaîne ou en trame. L’angle du sergé est influencé par la méthode de combinaison.

VII.  Sergé à chevrons

Le Sergé à chevrons, également appelé tissage sergé brisé, décrit un motif de tissage distinctif en forme de V que l’on trouve généralement dans les tissus sergés. Le motif est appelé chevron parce qu’il ressemble au squelette d’un hareng. Le tissu à chevrons est généralement en laine, et c’est l’un des tissus les plus populaires utilisés pour les costumes et les vêtements d’extérieur. Le tissu Tweed est souvent tissé avec un motif à chevrons.

  1.           Le Satin

Le satin est un tissage de base qui ne présente pas de motif régulier comme le sergé. La surface du tissu est soit en chaîne ou en trame. Le satin est une chaîne, ce qui signifie que toute la surface du tissu montre les fils de chaîne, à l’exception d’un fil entrelacé avec d’autres séries de fils. S’il est imprimé en trame, il sera appelé satin, ce qui signifie que la surface du tissu montrera principalement les fils de trame. Ces tissages ont le moins de points d’entrelacement parmi les tissages de base. Pour cette raison, elle donne à la surface du tissu plus de luminosité et de douceur. Avec ce type de tissage, il est possible d’utiliser une chaîne en coton et un remplissage en soie, ce qui permet d’obtenir plus une apparence de soie à la surface du tissu. Il est utilisé dans les saris, les tissus pour les blouses, pour les robes, les couvre-lits, pour les meubles, les rideaux, etc.

  1.             Tissage en nid d’Abeille :

Ce nom est donné à ce tissage en raison de sa structure semblable à une toile d’abeille. Elle présente des crêtes et des structures creuses, qui donnent finalement un aspect cellulaire. Dans ce tissage, les fils de chaîne et de trame se déplacent librement des deux côtés, ce qui donne une texture rugueuse. Le tissu réalisé par ce type de tissage présente un flottement plus long sur l’ensemble du tissu. Pour cette raison, il absorbe radialement l’humidité. Cette propriété rend ces tissages utiles pour les serviettes, les couvertures de lits et les couettes. Ce type de tissage se divise en trois types, expliqués ci-dessous. Le plus souvent, ces tissages sont fabriqués sur des répétitions qui sont des multiples de quatre dans les extrémités et les pics.

  1.              Le Tissage arrière Huck :

Ce tissage est largement utilisé pour les serviettes en coton et les tissus en lin. Il présente des lignes de tissu plus longues dans deux quadrants, ce qui le rend plus résistant à l’humidité. Ce tissage est une combinaison de longs flotteurs de tissages symétriques dans deux secteurs et de tissages simples dans les deux autres secteurs. Le tissu simple donne de la stabilité à la composition, tandis que le fil flottant long augmente la capacité d’absorption du tissu, ce qui le rend conforme à l’objectif susmentionné. Parfois, des rayures symétriques à flottement long sont utilisées en combinaison avec des tissages simples dans un tissage arrière huck, qui est également appelé tissage arrière huck en nid d’abeille.

  1.          Tissage en crêpe :

Le tissage en crêpe fait référence au tissage qui n’a pas de motif spécifique. Le tissage peut contenir un peu d’apparence de sergé (plis), mais les plis ne sont pas dominants. Ils forment de petits motifs ou de minuscules taches et ressemblent à des graines sur toute la surface du tissu. Le tissage peut être utilisé séparément ou en combinaison avec d’autres tissages. Le tissage en crêpe est fréquemment utilisé pour fabriquer le fond des textiles à dessins. En d’autres termes, le tissage en crêpe est utilisé pour donner un aspect rugueux. Si nous faisons des tissages en crêpe avec des fils en crêpe, cette combinaison donnera un aspect plus remarquablement caillouteux ou plissé.

  1.           Tissage en cordon Bedford :

Ce type de tissage est une classe spéciale qui forme des lignes de chaîne transversale dans le tissu avec de petites lignes en creux entre elles. Ce tissu est utilisé dans les vêtements à des usages ornementaux. La méthode de fabrication de ce tissage est simple. La répétition du tissage est calculée en multipliant par deux les extrémités des cordons. La valeur résultante sera le nombre total d’extrémités de la répétition du tissage. La répétition de choix est de quatre pour ce tissage. La répétition de tissage (extrémités de la chaîne) est divisée en deux moitiés pour la fabriquer. Les premières et dernières extrémités des deux moitiés sont traitées comme des extrémités de coupure. Un tissage simple est ajouté sur ces extrémités. Ces extrémités simples se comportent comme des extrémités en creux dans le cordon Bedford.

  1.            Trépointes et piqué :

Un tissu piqué est un tissu à face unie, composé d’une série de fils de chaîne et de trame ainsi que d’une série de fils de couture. Ce tissage est unique en raison de la formation de lignes horizontales (dans le sens de la trame). Ce tissage nécessite deux rayons, l’un pour les fils de tissage simple et l’autre pour les extrémités de couture. Le mot « Trépointe » est concerné par la fabrication du piqué, lorsque les découpages font apparaître des lignes profondes ou creuses (en creux) dans le tissu.

  1.           Le Tissage Mock Leno :

Ce tissage ressemble beaucoup à un tissu de type gazé. Ce tissage est fabriqué en quatre quadrants. Les premiers et troisièmes quadrants ont un tissage symétrique, et les deuxièmes et quatrièmes quadrants ont un tissage opposé au tissage symétrique. Les tissus perforés sont faits par ce type de tissage. Cet effet est obtenu en inversant l’unité symétrique du tissage dans les quadrants alternés. Ainsi, ces tissages sont fabriqués dans des sections qui s’opposent les unes aux autres.

  1.          Le Tissage Leno

Également connu sous le nom de tissage de Gaze ou Croisé, le tissage Leno est un tissage dans lequel deux fils de chaîne se tordent et s’agrippent fermement autour des fils de trame. Cela donne un tissage plus ouvert qui peut être tissé de manière serrée pour les chemises ou laissé complètement libre pour ressembler à un filet ou une maille.

  1.            Toile de fond

Le Tissage combine 2 ou plusieurs tissages différents mais le tissage d’un côté n’est pas visible de l’autre côté. Par exemple : le satin en face avant et le sergé en face arrière sont tissés avec des points appropriés. Grâce à ce tissage, deux types de fils différents peuvent être tissés sur les faces avant et arrière du tissu. Par exemple, on peut tisser du lin sur la face avant et du coton sur la face arrière. Cette combinaison donnera un bon confort au porteur et une apparence élégante.

  1.            Tissage éponge

Ce tissage est unique en son genre car il produit des poils bouclés sur les tissus. Ces tissages sont utilisés dans les tissus éponge. Plus couramment, ces serviettes sont connues sous le nom de serviettes de Turquie ou serviettes éponge. Ces serviettes sont plus populaires pour leur capacité d’absorption de l’eau.

  1.           Velours et veloutés :

Il s’agit de tissus à poils coupés qui sont plus souvent utilisés pour les tissus de meubles et de décoration. Ils sont également utilisés pour les boîtes à bijoux, les revêtements de voitures, etc.

  1.            Le Tissu Double :

Les tissus doubles sont des tissus dans lesquels il y a au moins deux séries de fils de chaîne et de trame, chacune d’elles étant principalement engagée dans la production de sa propre couche de tissu, formant ainsi un tissu de face et un tissu de dos séparés. L’objectif de cette fabrication est d’améliorer la valeur d’isolation thermique d’un tissu à l’aspect élégant. Les tissus doubles sont utilisés comme différents types de tissus décoratifs, tels que les couvertures de canapés, les tissus pour meubles, les tissus pour rideaux, les couvertures de lits, les couvertures d’oreillers et autres textiles domestiques. Ils sont également utilisés pour la fabrication de vêtements d’hiver, de couettes, de ceintures, de différents types de tissus industriels, etc.

a.      Tissu double auto-cousu

Ces tissus ne contiennent que deux séries de fils dans les deux sens et la couture de la couche de tissu recto à la couche de tissu verso est réalisée en faisant tomber occasionnellement une extrémité recto sous une piqûre verso ou en soulevant une extrémité verso sur une piqûre recto ou en utilisant les deux systèmes ci-dessus dans différentes parties du tissu.

b.       Tissus doubles à piqûre centrale

Dans ces tissus, une troisième série de fils est introduite soit dans le sens de la chaîne ou dans le sens de la trame, dont la seule fonction est de coudre ensemble les deux couches de tissu autrement séparées. Les fils centraux se trouvent entre le devant et le derrière du tissu et se déplacent à intervalles réguliers entre le devant et le derrière, ce qui permet d’obtenir la cohésion requise entre les couches.

  1.      Tissu tubulaire :

C’est un tissu double tissé sans points de couture entre les tissus de face et de dos. Lorsqu’on sort le tissu du mécanisme de tissage, il s’agit d’un tube constitué de tissu.

Le secteur du tissage à la main en Inde est le symbole d’un patrimoine culturel riche et varié. En 1905, l’Inde a encouragé les industries indigènes et en particulier les tisserands.   La contribution de l’Industrie Indienne du Tissage est immense dans une Inde autosuffisante.

L’Inde célèbre la Journée Nationale du Tissage à la main le 7 août de chaque année.

 

Son Excellence T.C. Barupal

Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de l’Inde en République de Guinée

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...