Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Cadre de dialogue : le PM et les facilitatrices pourssuivent leurs consultations avec les coalitions politiques

La tournée du Premier ministre et les facilitatrices aux sièges des différentes coalitions politiques dans le cadre du dialogue s’est poursuivie ce jeudi 27 octobre 2022. Ils ont été reçus par deux autres coalitions politiques du pays. Il s’agit de la convergence centriste pour l’espoir (CCE) de Lansana Kouyaté et de l’alliance des démocrates pour la renaissance de la Guinée (ADRG) de Bah Oury.

D’abord le Premier ministre et sa délégation se sont rendues aux sièges de l’ADRG où ils étaient attendus par quelques militants de la coalition.

A sa prise de parole, le président de cette coalition s’est montré ouvert au cadre de dialogue entamé par le gouvernement de la transition.

Pour Bah Oury, cette tournée « est une des rares fois du gouvernement ».

« Le contexte politique aujourd’hui est particulier. Pour une des rares fois que les autorités de la Guinée prônent un dialogue sans préalables, susceptible de baliser le chemin d’une transition qui est essentielle pour le présent et pour le futur. Raison pour laquelle notre alliance s’inscrit dans cette dynamique et fait tout ce qui est nécessaire pour ce dialogue soit constructif, soit apaisé pour nous permettre de favoriser la stabilité de notre pays.

Aujourd’hui, nous nous félicitons de l’accord intervenu entre notre pays et la CEDEAO. C’était une étape extrêmement importante dans la poursuite de la transition. Donc, c’est un grand privilège pour nous de les recevoir dans notre siège », s’est réjoui Bah Oury.

Pour le Premier ministre, chef du gouvernement, la tournée au sein des sièges des différentes coalitions politiques « est une tournée d’écoute ».

« Nous sommes venus vous écouter avant de faire quoique ce soit, car les facilitatrices qui ont été nommées m’ont dit qu’il faut l’implication de chacun de nous. Donc, il faut qu’on écoute tout le monde. Et que les 10 points proposés  à la CEDEAO seront discutés dans le cadre de dialogue. Nous voulons un dialogue franc entre nous les Guinéens comme l’a souvent dit le président de la transition car la Guinée est un bien commun », s’est exprimé Bernard Goumou.

Ensuite, c’est au tour de la convergence centriste de de recevoir la délégation. Si la précédente rencotre était ouverte, au siège du PEDN l’entretien s’est déroulé à huis-clos.
Pendant une heure, la délégation conduite par Bernard Goumou s’est entretenue avec la CCE. A la sortie de cet entretien, aucun mot du Premier ministre, mais selon les quelques mots du président de la CCE Lansana Kouyaté, il ya eu des recommandations.

Cette rencontre s’est passée dans la sincérité et nous avons exprimé notre position par rapport à ce cadre de dialogue.

Nous leur avons demandé de faire tout l’effort pour que nos frères du quator qui ne comprennent pas aujourd’hui qui ne veulent pas venir, de faire en sorte qu’ils acceptent de venir. Afin que tout le monde participe à ce dialogue. Et ils nous ont dit qu’ils sont en train de faire cet effort », a expliqué le président du PEDN Lansana Kouyaté.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...