Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Cadre de dialogue : ce que pense l’UFR de Sidya Touré

Le cadre de dialogue entamé par les facilitatrices ne passe pas inaperçu au niveau de l’Union des forces républicaines (UFR). Ce samedi 26 novembre 2022, certains cadres du parti se sont exprimé sur ce sujet à l’occasion de l’assemblée générale. 
Selon un membre du bureau politique de l’UFR, Sekou Tidjane Conté, « ce cadre de dialogue est tout sauf un dialogue ».
« Nous avons fait 10 points pour participer à ce dialogue, mais ce qu’on nous présente est tout sauf un dialogue. Parce que ce que nous attendons, c’est un dialogue pour le retour à l’ordre constitutionnel, ce n’est pas une conférence nationale… dans nos points de revendications aucun point n’a été respecté par le CNRD. Il devait avoir un début pour montrer ne reste que la volonté. Mais parmi les 300 personnes, il y a des gens qui sont d’accord avec le CNRD et nous ne sommes pas d’accord avec eux sur un certain nombre de points. Donc, il devrait se pencher à nous pour ce cadre de dialogue…Et d’ailleurs prendre 200 ou 300 personnes pour discuter de quoi, c’est la pagaille. Nous avons vu ces derniers temps, il y a des partis qui sont des sacs qui sont allés pour ce dialogue, c’est une situation extrêmement compliquée », explique-t-il.
Dans la même lancée, Fodé Baldé n’a pas mâché ses mots à l’égard des autorités de la transition.
« Un dialogue, c’est réunir des camps qui ne s’entendent pas sur un certain nombre de points. Mais si des partis qui partagent la même idée se réunissent, on ne parle plus de dialogue là-bas. Cet état de fait dénote encore le manque de volonté politique des autorités de la transition à réunir les Guinéens autour de la table pour des questions essentielles », a-t-il déclaré.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...