Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Brouillage des ondes de FIM FM et de Djoma : Cellou Dalein apporte son soutien et dénonce la « restriction de la liberté de la presse»

La liberté de la presse est de plus en plus menacée en Guinée sous la gouvernance du Colonel Mamadi Doumbouya. Après les restrictions imposées aux sites d’informations Guineematin et inquisiteur, les mois de septembre et octobre passés, c’est au tour des Groupes Fréquence Médias (GFM) et Djoma de subir le brouillage de leurs ondes. Face à cette situation, les acteurs politiques ne restent pas indifférents. Tel le cas du Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Mamadou Cellou Dalein Diallo qui exprime son soutien aux médias concernés et dénonce un « sabotage des autorités de la transition. »

À lire aussi

«Je tiens à exprimer tout mon soutien et ma solidarité avec les Groupes Fréquence Médias (GFM) et Djoma dont les émissions font actuellement l’objet de sabotages par les autorités. Ces pratiques récurrentes, commanditées par le Pouvoir, ne visent qu’à museler la presse et à faire taire toutes les voix dissonantes, en violation des lois de la République et des engagements internationaux de notre pays.

J’encourage les Organisations professionnelles, le Syndicat professionnel de la presse de Guinée (SPPG) et tous les journalistes guinéens à se mobiliser, pour défendre la liberté de la presse et le plein exercice de leur noble métier,» a-t-il dénoncé sur sa page Facebook.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...