Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Boffa : l’Assomption célébrée sur fond d’appel du Curé pour la réussite de la Transition

 

 »En ce qui concerne la Transition, je demande à tous les Guinéens de faire comme la sainte Vierge Marie. Le développement, c’est nous. Faisons en sorte que cette fois-ci, cette transition réussisse dans notre pays et tout dépend de nous »

C’est dans une ambiance bon enfant que les fidèles catholiques de Boffa ont célébré la fête de l’Assomption ce 15 août 2022 à l’église Saint-Joseph.  Des festivités qui marquent la montée au ciel de la Vierge Marie, mère de Jésus.

Dans son homélie de circonstance, le Curé de la paroisse de Boffa est revenu sur le sens de cette fête catholique avant de lancer un appel pressant à tous les Guinéens pour que la Transition en cours dans le pays réussisse.

« Je suis très heureux de voir les fidèles qui sont venus célébrer l’assomption de la Vierge Marie, notre mère. C’est une grande joie. L’Assomption, c’est la montée de notre mère, la Vierge Marie au ciel, Marie porte en elle le Christ. Toute sa vie est un mystère d’abandon et d’accueil. Marie se laisse transformer par Dieu. En sa faiblesse, se manifeste la gloire du Seigneur. Marie constitue un pont entre la terre et le ciel, elle relie l’humanité à Dieu. C’est le vrai sens de l’Assomption. En ce qui concerne la Transition, je demande à tous les Guinéens de faire comme la sainte Vierge Marie. Le développement, c’est nous. Faisons en sorte que cette fois-ci, cette transition réussisse dans notre pays et tout dépend de nous. Donc, on prie pour tout le monde », a déclaré le Curé de Boffa, Marek Walkoss.

Au sortir de la messe, la présidente des femmes de la paroisse Saint-Joseph de Boffa, Mme. Marie Berth Camara, a expliqué à Guinéenews comment elles accueillent en tant que femmes cette fête et ce qu’elles ont prévu comme activités à l’occasion de ces festivités de ce 15 août.

 « Nous, femmes de ‘’la Fraternité’’, avons décidé de faire une offrande pour honorer notre Vierge Marie qui est notre mère. Cela a bien marché. Le soir, nous allons partir dans une famille pour aller fêter l’Assomption de la Vierge Marie. Parce que c’est elle la médiatrice des grâces. C’est elle qui nous donne toutes les grâces. Quand le 15 août arrive, nous sommes très contentes de la fêter comme des mères et nous sommes des femmes… », a confié en substance Mme. Marie Berth Camara.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...