Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Ben Daouda Nansoko menacé de mise en détention « pour avoir chuchoté dans la salle d’audience »

C’est un acte qui s’est passé dans la salle d’audience de la crief ce jeudi 24 novembre 2022. Le président du comité national olympique et sportif de Guinée, Ben Daouda Nansoko a été obligé de se présenter à la barre plutôt que prévu. 
Alors qu’une autre affaire était en cours, le président du comité olympique national olympique et sportif de Guinée (CNOSG) s’entretenait avec ses co-accusés dans un coin de la salle d’audience. Après avoir constaté des murmures venant de cette partie de la salle, le président de la cour a attiré l’attention du prévenu et son groupe de maintenir le silence en attendant leur tour avec des avertissements.
Chose que le président du comité olympique national de Guinée aurait réagi avec un chuchotement que le président du tribunal dit entendre. Un geste qui a été qualifié sur place de « discourtois à son encontre » par la cour.
Ainsi, avec un ton ferme, le président du CNOSG a été sommé de se présenter à la barre pour expliquer son geste, très mal perçu par le tribunal.
Une fois à la barre, la cour a notifié à Ben Daouda Nansoko que son geste est « une indiscipline et outrage à l’endroit de la cour » mais aussi « de trouble à l’audience ».
Le Président de la cour a déchargé une colère énergique avec un ton caustique à l’encontre du prévenu à la barre. En lui disant que c’est un acte « d’indiscipline » qu’il venait de commettre dont la récidive serait synonyme de mandat de dépôt.
Le ministère public a demandé au présumé de présenter ses excuses au tribunal pour l’acte commis. Chose demandée, chose faite avec le présumé, Ben Daouda Nansoko en expliquant qu’il serait enrhumé, et qui serait la cause de son chuchotement.
Sur la sanction immédiate, Ben Daouda Nansoko devra montrer l’exemple parfait tout au long de son procès. Celui de garder un silence de cimetière et une discipline parfaite dans ses différentes manières de faire à une place isolée dans la salle.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...