Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Basketball : le ministre Béa et l’ambassadeur des Etats-Unis lancent la FIBA Youth Camp

Vendredi 11 février, à la Bluezone de Kaloum, le ministre de la Jeunesse et des Sports Lansana Béa Diallo et l’ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, Troy Fitrell, ont pris part à la cérémonie de lancement officiel de la FIBA Youth Camp à Conakry.

Un évènement de la Fédération internationale de basketball organisé à Conakry pour récompenser l’énorme progrès de la Guinée dans la discipline, notamment au niveau des jeunes. « Le sport est essentiel. Mais, donnez-vous aussi les outils pour pouvoir être les meilleurs dans ce que vous faites, c’est-à-dire étudiez, donnez-vous un background à travers vos études. Cela va vous permettre d’être meilleurs et prêts demain […] non seulement l’avenir du sport en termes de compétition, mais d’être aussi l’avenir dans l’organisation et le progrès du sport guinéen », a adressé le ministre aux jeunes talents guinéens, avant de leur souhaiter un bon moment de stage.

Pour sa part, l’ambassadeur Troy Fitrell a exprimé son contentement d’être en face de  l’avenir du basketball guinéen. « Ils sont l’avenir et nous avons le présent avec le SLAC (champion en titre et qualifié pour la Basketball Africa League )… A bientôt en NBA », a-t-il adressé à la trentaine de jeunes basketteurs guinéens.

Programme d’élite de la FIBA, la FIBA Youth Camp a démarré à Conakry le 08 février dernier. Avant le démarrage du stage pratique des jeunes talents, ce vendredi 11 février, les trois premiers jours ont été consacrés à la formation d’une dizaine de coaches. « Parmi les thèmes principaux (abordés avec les entraîneurs guinéens), il y a la détection des jeunesParce qu’il y a des critères particuliers qu’on voit chez un jeune basketteur qu’on ne voit pas chez un adulte. Ensuite, il y a le développement (du talent)… On est là pour accompagner la Fédération, ce n’est pas en trois jours que les jeunes vont devenir des joueurs ou les coaches vont devenir excellents. On est là pour susciter quelque chose. Après ce camp, la formation doit continuer  », a expliqué Michael Antony Mamenet du département Développement des fédérations nationales de la FIBA.

Meilleure progression du basketball mondial chez les jeunes

Pour ce programme de la FIBA, la Guinée a été sélectionnée à l’instar de sept autres pays africains qui ont entrepris d’excellents travaux pour le développement de leur basketball. Comme pour témoigner du choix de la Guinée, le dernier classement mondial FIBA jeunesse désigne le pays  comme la plus grosse progression mondiale. « Nous sommes à Conakry pour accompagner la Fédération au regard du travail qu’elle fait déjà excellemment avec ces jeunes… », a d’ailleurs dit Michael Antony Mamenet. « Quand un travail est bien fait, il faut le dire […] Cela montre que malgré les difficultés au sein de la Fédération, il y a quand même un travail au niveau du basket et que ce travail ne peut pas être caché parce qu’il y a des gens un peu plus haut qui ne vont pas permettre… », dira pour sa part le ministre Lansana Béa Diallo.

Sakoba Keita, le président de la Fédération Guinéenne de Basketball, a indiqué que les reconnaissances de la FIBA et des autorités guinéennes les encouragent à travailler davantage en faveur du basketball guinéen. « Cette année, nous avons de très grands chantiers. Nous aimerions bien continuer notre ascension et rester parmi les meilleures équipes du monde », a-t-il dit.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :