Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Elysian

Assassinat du petit Hassimiou à Keitayah : voici les témoignages glaçants de ses parents 

Agé seulement de moins de deux ans, le corps du petit Hassimiou Barry a été retrouvé hier nuit, égorgé et enseveli dans une valise dans la cour d’une voisine. Rencontrés ce jeudi par Guinéenews à leur domicile au quartier Kéitayah, dans la commune urbaine de Dubréka, les deux parents, inconsolables, témoignent sur les circonstances de ce crime odieux. Lisez leurs témoignages :

« C’était hier mercredi 11 janvier, vers le 9 heures que j’ai laissé mon enfant chez nous dans la cour pour aller au marché. Il jouait avec les autres enfants du voisinage. Quand je suis revenue du marché, il était là avec les autres enfants chez nous. Quelques minutes, ils sont tous allés chez nos voisins pour jouer dans leur cour. Aux environs 10 heures, je suis allée le chercher pour qu’il mange. A ma grande surprise, je ne l’ai pas trouvé sur place. Nous l’avons ainsi recherché partout. Sans succès. Ensuite, nous sommes allés dans une troisième cour… J’ai toqué à plusieurs reprises à la porte mais, la dame qui y est ne l’a pas ouverte. Il a fallu qu’on défonce la porte pour rentrer dans la cour. J’ai demandé à la femme qui y habite si elle n’avait pas vu mon enfant, elle m’a répondu non. Mais son enfant qui était avec lui ne cessait de répéter le nom de mon enfant Hassimiou. Je suis ressortie. Tout en continuant nos recherches.  Vers les 12 heures, Bintou Condé, la dame qui loge dans la cour où l’enfant a été retrouvé est sortie. Pour me dire qu’elle peut m’aider à retrouver mon enfant. Elle s’est jointe à nous pour les recherches. C’est vers les 21 heures que nous avons retrouvé le corps sans vie de l’enfant dans la cour de la même voisine Bintou Condé qui nous aidait à le rechercher. Le petit Hassimiou était égorgé et mis dans une valise. Quand nous avons retrouvé le corps de l’enfant, les gendarmes et policiers sont venus pour envoyer le corps de l’enfant à l’hôpital Ignace Deen. Afin de faire l’autopsie pour faire aboutir les enquêtes. En attendant, dame Bintou Condé a été interpellée. Elle se trouve actuellement détenue à la gendarmerie de Dubréka », a témoigné inconsolable Hawaou Barry, la maman de l’enfant assassiné.

Quant à son père, il a été informé de la disparition de l’enfant alors qu’il était en voyage à l’intérieur du pays. « Moi, j’étais à Kindia où on m’a appelé pour m’informer que mon enfant est perdu. J’ai emprunté la moto pour retourner. Arrivée ici, j’ai trouvé beaucoup de corps habillés (agents de sécurités). Après, on m’a fait savoir que mon enfant a été tué. Hassimiou est l’ami à l’enfant de la dame suspectée d’avoir commis le meurtre. Je suis très choqué. Je ne suis pas prêt à la pardonner » a déclaré Mamadou Barry, le père du petit Hassimiou.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...