Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Art : à la découverte de Murielle, une designeuse florale pas comme les autres

Murielle Houngavou est une jeune béninoise artiste de la vingtaine. Diplômée en banque et assurances depuis 2018, elle est aujourd’hui fondatrice et gérante de ‘’2MH’’ création, designeuse florale. Murielle a eu la passion pour la confection des articles de décoration murale faits à la main depuis qu’elle était encore étudiante.

Cette inspiration remonte depuis la fête de fin d’année au cours de laquelle elle a été choisie par son église pour faire la décoration. Les résultats de cette œuvre ont épaté plus d’un membre de cette maison de Dieu.

Le marché de l’Eglise, le déclic pour le talent de Murielle

 » La petite histoire vient du fait que j’ai été choisie par mon église pour la décoration avec un budget de 300.000 GNF. Du coup, je me suis dit comment décorer une grande église avec cette somme. Et j’ignorais comment m’y prendre, vu que je n’avais jamais fait cela auparavant. Mais ma mère m’a encouragée. C’est ainsi que je me suis tournée vers l’internet où j’ai découvert des tutoriels qui m’ont aidé à savoir comment découper du papier le façonner et en donner une forme. La décoration de mon église a été une réussite et tout le monde l’a apprécié. N’ayant aucun savoir-faire, c’était ma toute première expérience. Ma curiosité et ma volonté de me lancer dans l’art m’ont motivé. C’est ainsi que j’ai choisi d’en faire mon métier « .

De l’Eglise à l’entreprise

Le bricolage étant une passion pour Murielle, elle nous explique comment elle a vendu sa toute première œuvre en 2018 à une entreprise de la place au sein de laquelle elle faisait son stage en comptabilité.

« Étant encore étudiante, j’ai obtenu un stage en comptabilité dans une entreprise de la place où j’ai été autorisée à exposer mes créations dans les locaux. C’est grâce à cette opportunité que j’ai eu mon tout premier client », a-t-elle confié.

Les sources de motivation de Murielle

Le 30 avril 2020, elle obtient son RCCM qui atteste l’existence légale de son entreprise sur le territoire guinéen. Au cours d’un concours organisé par la Tournée Africaine de la Coopération ‘’TAC’’, elle a obtenu le prix du meilleur talent de la décoration et de la créativité.

« Vu que mon domaine est peu connu pour le moment, du coup le prix de la créativité n’était pas prévu même dans les autres pays, il n’existe pas encore.  Mais vu qu’ils tenaient à me donner un prix, ils m’ont alors donné le prix Africain du show-bus et des agences événementielles. Par contre sur l’attestation, c’est écrit meilleur talent de la décoration et de et de la créativité.

Bref, vous voyez ces trophées… ? A chaque fois que je le vois, ils me motivent et me poussent à me surpasser de jour en jour. Je suis dans un domaine, pas très connu. Donc, je ne me fais pas assez de profits. Ce que je gagne, c’est juste vivre le jour au jour. J’ai des tableaux de 10 millions, 400.000 GNF et 600.000 GNF.

Quant aux fleurs, les prix varient. Il y en a pour 50.000 GNF, 150.000 GNF et ça dépend de la taille, de la forme et la couleur », a-t-elle révélé.

Grâce à son parcours et à sa formation avec le programme INTEGRA, financé par l’Union Européenne, Murielle a pu acheter un local et équiper son entreprise de décoration florale en papier.

Un portrait réalisé par Manianfing Doré, Stagiaire à Guinéenews

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...