Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Arrêt sur image : un bien curieux chargement de moto 

En termes d’étonnement, on est vraiment bien servi. C’est le cas de le dire ! L’image ici affichée est suffisamment insolite pour passer inaperçue. Nous la publions, espérant qu’elle va éveiller la curiosité des lecteurs et partant, aiguiller leur intérêt pour la circulation routière. Un domaine que nous avons en partage et dont les multiples facettes qu’elle donne à voir, ici et là, doivent nous interpeller. Il y en a parmi elles qui, à vrai dire, ne manquent pas de ‘’piquants’’ ou de ‘’saveur’’. Et c’est peut-être ça, à tout considérer, qui apporte à notre circulation la note de charme et de gaieté dont elle a bien besoin. Avec tous les accidents mortels, les blessés et les dégâts matériels qui la marquent au quotidien. Qu’une situation insolite vienne, de temps en temps, nous faire oublier, ne serait-ce qu’un instant, la violence routière et la tristesse que la circulation nous inflige, n’est pas pour faire plus de mal.

C’est le cas avec l’image ici affichée. Elle ne manquera pas d’étonner celui qui la voit et de faire baisser le stress qui l’a envahi, aussitôt qu’il s’est engagé dans la circulation.

Cependant, le côté surprenant du comportement de ce motocycliste ne doit pas nous faire oublier le risque associé à son acte. Non plus, nous ne voudrions pas qu’il serve d’exemple à suivre. Les autres usagers doivent s’éloigner du modèle visualisé, du mieux qu’ils peuvent.

Ce motocycliste transporte des jantes alu de grande dimension, superposées sur le siège arrière. Le colis est arrimé à l’aide d’une lanière en caoutchouc.  Ici, le risque se trouve à deux niveaux : la lanière qui attache le colis peut se rompre en chemin, parce que dénouée ou coupée ; le motocycliste peut faire un accident.

Dans ces deux cas, tous susceptibles de se produire, la marmite et la jante vont tomber au sol et s’éparpiller sur la route. Que va-t-il arriver au motocycliste-transporteur, mais aussi aux autres usagers se trouvant dans l’environnement immédiat ?  La question mérite d’être posée.   Ajoutons à cela, le fait que dans ce cas présent, il franchit un passage piéton, au même moment qu’un autre motocycliste. Tous les deux roulent derrière un bus qui amoindrit sensiblement leur visibilité. Ce qui constitue une somme de risques

Toujours est-il qu’il y a encore du chemin à faire avant de remettre de l’ordre dans tout ce capharnaüm. Surtout que ce comportement n’est pas le seul qu’on peut voir dans le genre.

A travers nos villes et villages, il y a des cas, tout aussi originaux qui se présentent. Partout, les motos transportent des colis, comme des marchandises, des caisses, des ballots, des appareils électroniques, des ovins et caprins vivants, des matelas, des tôles, des barres de fer, des couples et leurs enfants, des femmes en grossesse, des malades et même…des morts !

Avouons que c’est un peu trop, quoique la liste ne soit pas exhaustive. Vivement que les autorités interviennent pour réglementer ce secteur !

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...