Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Arrestation de Cellou Baldé : l’UFDG exige sa libération 

Dans une déclaration dont une copie est parvenue à Guineenews, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), dirigé par Cellou Dalein Diallo,  dit avoir a appris, avec indignation, le « kidnapping » de  Cellou Baldé, ancien député et coordinateur des fédérations de l’intérieur du parti. Alors qu’il revenait d’une réunion du quatuor des alliances et coalitions politiques , tenue ce lundi 17 octobre au siège de l’UDG, ce responsable de l’UFDG a été enlevé par des gendarmes, selon le parti.
Dans la déclaration, « l’UFDG indique que Cellou Baldé a été suivi et kidnappé à Hamdallaye par des gendarmes qui le suivaient à bord d’un pickup immatriculé GN et conduit à la Direction  Centrales des Investigations judiciaires (DCIJ)« .
« Cette arrestation, dans des conditions illégales, sans convocation ni mandat, viole de manière  flagrante, les droits et libertés fondamentaux du citoyen ainsi que les dispositions du code de procédure pénal. L’Union des Forces Démocratiques de Guinée condamne avec véhémence cette pratique aux  antipodes d’un État de droit.  L’arrestation de M. Cellou BALDÉ et les circonstances dans lesquelles celle-ci a été opérée confirme, malheureusement, la volonté du CNRD de compromettre les conditions d’un retour  rapide à l’ordre constitutionnel en muselant les acteurs politiques et les militants pro-démocratie  à travers l’instauration d’un climat de terreur et des entraves à la liberté d’expression« , lit-on dans la déclaration.
A cet effet, « l’UFDG constate ainsi avec regret, que le CNRD entretient un comportement belliqueux et  méprisant, a l’égard des recommandations et autres interpellations faites par le quatuor des alliances et Coalitions politiques significatives, dans le seul et unique objectif de faire perdurer  la transition et confisquer le pouvoir« .
Ainsi, « l’Union des Forces Démocratiques de Guinée exige la libération immédiate et sans conditions de Cellou BALDÉ ainsi que la relaxe de tous les autres otages politiques. La Direction Nationale de l’UFDG invite une fois de plus les militants et sympathisants de l’UFDG, des partis alliés et tous les Guinéens pro-démocratie à rester mobilisés et attendre les instructions face à ces manœuvres dictatoriales de la junte militaire« .
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...