Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Aly Touré, procureur de la CRIEF : « pourquoi nous nous opposons à la libération de Kassory… »

Face à la presse ce vendredi 15 juillet, le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) a expliqué pourquoi son parquet s’est toujours opposé à la libération de l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana.
Le procureur spécial a indiqué que c’est parce que les faits reprochés à Ibrahima Kassory Fofana portent sur des dizaines de milliards de francs guinéens.  » Dans la gestion de la primauté sous Kassory Fofana, 81 milliards 234 millions  422 mille 021 francs guinéens ont été entièrement décaissés sur ordonnance d’Ibrahima Kassory Fofana. Il était l’ordonnateur… Nous avons aucune justification de l’utilisation de ce montant à date... », a dit le procureur.
Le procureur a aussi indiqué que les faits concernent plusieurs millions en devises, notamment la somme de 46 millions 293 mille 655 dollars dans le cadre de l’appui de la Mission d’appui à la mobilisation des ressources internes (MAMRI) et de l’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES).
 » Au-delà de ça, il y a d’autres montants non moins importants qui ont été révélés dans sa gestion et constatés par rapport aux mouvements sur ses comptes bancaires en francs guinéens, en do
‘’Au-delà de ça, il y a d’autres montants non moins importants qui ont été révélés dans sa gestion et constatés par rapport aux mouvements sur ses comptes bancaires en franc guinéen, en dollar et euro « , a-t-il ajouté qui a indiqué qu’il y a des faits de rétrocommission qui sont reprochés à l’ancien Premier ministre.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...