GUINEENEWS
Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Aïd El fitr à Mamou : pas de fête pour les retraités privés de leurs pensions d’avril

A l’instar de toute la Guinée et de certains pays de la OUMMA islamique, les citoyens de la  »Ville-Carrefour »  se préparent à célébrer l’Aïd El fitr ce jeudi 13 mai. Le centre-ville est pris d’assaut par les habitants venus s’approvisionner en denrées et s’acheter des tenues de fête malgré la conjoncture actuelle.
Au grand marché, les acheteurs se bousculent devant les étales de vêtements et de chaussures. Le prix des articles est encore cher. Un complet pour enfant varie de 90000 à 180000GNF. Les chaussures se négocient entre 30000 et 85000gnf. Le prix d’un complet pour adulte est vendu de 250000 à 600000gnf pour le modèle de boubou appelé  »Macky Sall ». Quant aux complets Bazin de qualité supérieure, le prix varie de 700000 a 1400000gnf.
A la boucherie centrale, sur les 11 comptoirs, seulement 4 assurent la vente de la viande au prix de 40000 le kilogramme. Certains à défaut de trouver de la viande se sont rabattus sur le marché de poulets. Les fermiers ont envahi ce marché. Le prix d’un poulet est passé hier de 50000 à 60000gnf aujourd’hui.
En plus, le besoin de trouver des habits de fête et du manger, les citoyens sont aussi confrontés à l’aumône. Selon les prédicateurs islamiques, chaque personne (quelque soit en âge) doit donner aux pauvres la mesure d’un Saâ, l’équivalent de 2,5 kilogrammes (soit 9 pots) de denrée alimentaire. Le pot de riz est vendu à 2400gnf.
Sur le même sujet
Avec toute cette réalité, les pensionnaires de l’État continuent de réclamer le paiement de leur pension. «  Nous sommes le 12 mai aujourd’hui, jusqu’à maintenant nous n’avons pas perçu la pension du mois d’avril. Dans notre pays, les fonctionnaires à la retraite n’ont pas d’estime. Je ne comprends pas pourquoi on ne nous traite pas avec égards après avoir rendu d’énormes services à la nation pendant des années « , fulmine un retraité.
Les policiers aussi mettent l’occasion à profit pour traquer dans la ville les motards qui ne sont pas en règle.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...