Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire M’mah Sylla : son père donne sa version des faits

Après les différents prévenus dans l’affaire M’mah Sylla, le père de la victime a livré sa version des faits devant le tribunal de Mafanco. Lors de la 4ème audience dans cette affaire, ce mardi, 22 novembre 2022, Mamadou Bhoye SYLLA a chargé Dr Patrice LAMAH et partiellement conforté les déclarations de Dr Sebory CISSE. 
Le père de la victime a livré les faits comme suit : « au debut, Patrice m’a dit que M’mah Sylla avait un kyste qui a explosé et il fallait l’opérer sinon elle meurt. Et nous avons donné un million de francs guinéens. Mais quand j’ai vu l’état de la clinique, il n’y avait aucun matériel. Donc, je ne voulais pas que mon enfant soit opérée là-bas. Et on l’a quand même opérée et juste après j’ai découvert M’mah dans mon salon presque inconciente. Ce sont les médecins Patrice et Celestin qui l’avaient déposée après l’intervention et cela sans précaution. Le jour où Daniel a enlevé la bande sur le ventre de ma fille, j’étais choqué parceque j’ai vu que ma fille à été opérée d’une plaie de 80 cm. Puis il a pris un tas de coton avec de l’alcool qu’il a introduit dans la plaie et ma fille criait trop fort. J’ai décidé que mon enfant n’y passera plus une seule seconde. Mais avant mon retour, ils m’ont appelé pour dire qu’ils l’ont conduite à Dabompa chez Dr Sebory », a-t-il relaté.
Contrairement aux déclarations de Dr Patrice LAMAH, le père de M’mah Sylla confie que celui-ci l’aurait avoué que c’est lui qui a enceinté sa fille. Cela, après qu’il ait découvert par Dr Sebory les vraies raisons de l’hospitalisation de la victime. »A la troisième semaine à Dabompa, après une dispute avec Dr Sebory CISSE,  il m’a confié que les trois autres médecins ont fait avorté et opéré ma fille, déchiré ses intestins et même son utérus c’est ce qui explique sont état.
Je suis parti voir Patrice et il m’a dit de lui pardonner parce que c’est lui qui l’a mise enceinte », a-t-il indiqué avant d’affirmer que sa fille n’est jamais sortie avec Dr Patrice et qu’elle n’avait jamais subi d’intervention, ni fait d’avortement comme l’ont prétendu certains médecins ».
« D’ailleurs, dit-il, M’mah Sylla était vierge avant toute cette histoire « .
Pour ce qui est de Dr Sebory CISSE, le père de la victime affirme qu’après sa première opération, M’mah Sylla s’est réjouie et a avoué qu’elle se sentais mieux par rapport aux autres jours. Tout comme l’avait affirmé Dr CISSE, le père de la victime confirme que, « il n’y a eu que deux opérations chez Dr Sebory même je n’ai jamais été personnellement au bloc lors des interventions. La première, il y avait eu une amélioration mais après la deuxième intervention, ça n’allait pas du tout. Donc, j’ai exigé que ma fille soit déférée Ignace Deen où elle a subi deux autres interventions « .
Selon Mamadou Bhoye SYLLA, le hic avec Dr Sebory est qu’il l’a soupçonné de vouloir protéger ses collègues.  « C’est comme s’il voulait m’empêcher de porter plainte contre les trois autres, même s’il a engagé leurs responsabilités. Et ce qui m’a fait perdre espoir chez lui, c’est le jour où ma maman m’a dit que Dr CISSE lui avait demandé de trouver 6 coqs et 100 mille pour faire un sacrifice. Mais elle n’a pu trouver que 3 coqs et 50 mille et elle lui a donné », a-t-il révélé.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...