Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire Gneloy : le procès renvoyé au 21 février pour la production des preuves et plaidoiries 

A peine reprise pour la production des preuves ce lundi 14 février 2022, les avocats de la famille de Mamadou Cellou Dalein Diallo ont sollicité devant  le Tribunal de Première Instance (TPI) de Kaloum un renvoi de deux semaines. Un renvoi qui n’a pa été non seulement du goût du ministère public mais aussi, de la défense.

Pour les avocats de la partie civile, il s’agit d’une organisation interne pour produire les preuves irréfutables. « La dignité de la famille de Cellou Dalein Diallo a été touchée. Elle a subi des injures grossières », a dit Me Alseny Aissata avant de déclaré que c’est la première fois la partie civile sollicite un renvoi.

Dans son intervention, le procureur a fait savoir que c’est une procédure urgente. « Nous sommes une partie accidentelle dans cette affaire, de renvoi en renvoi, nous allons piétiner les droits de Ousmane Gneloy, Je m’y oppose. Le ministère public n’œuvre pas pour une seule partie. Nous défendons l’intérêt de la société.  Lors de la dernière audience, il a été question de produire les preuves. Je ne veux pas prendre la responsabilité de faire retourner Gneloy sans les preuves« , a t il lâché.
Même son de cloche chez la défense qui estime qu’on ne peut dans une citation directe, provoquer la fabrication des preuves. « Ousmane Gneloy a reconnu avoir insulté M Mamadou Cellou Diallo, il dit qu’il a regretté. Il y a carence de la partie civile. Mon client a assumé les responsabilités« , a t il dit.
En fin, le juge audiencier a renvoyé l’affaire le 21 février 2022 pour la production des preuves et des plaidoiries.
Il faut rappeler que Ousmane Gneloy Diallo et sa sœur Fatou Gneloy sont poursuivis pour diffamation et injures publiques par la famille du leader de l’UFDG, Mamadou Cellou Dalein Diallo.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :