Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire chèque de 4 milliards de GAC: « les bénéficiaires n’ont pas à s’en faire, le chèque est dans le circuit  » ( ministre de la Justice)

Dans l’affaire du chèque de 4 milliards de francs guinéens destinés aux riverains du projet GAC, le ministre de la Justice Moriba Alain Koné rassure les bénéficiaires qu’ils n’ont pas à s’en faire, leur chèque est dans le circuit de paiement.  » Le chèque a été émis au nom de l’huissier, il ne peut pas être utilisé par quelqu’un d’autre. Actuellement, il est dans le circuit de paiement. Ce que les gens ignorent peut-être c’est que nous mêmes on est intervenu pour faciliter les choses « , a dit Me Moriba Alain Koné qui a été contacté ce jeudi par Guinéenews.
À en croire le ministre de la Justice, le chèque pourrait se trouver aujourd’hui à la Banque centrale.  » Le chèque est émis depuis 2019 et moi je ne suis là que depuis deux mois. Mais j’ai pu intervenir entre les acteurs dont la Banque centrale et la banque primaire concernée pour savoir où ça coinçaitPuisque nous sommes là pour la population..  Aujourd’hui, on attend que la confirmation de la BCRG « , a dit Me Moriba Alain Koné qui a indiqué que le chèque n’est pas à son département.  » Dans tous les cas, les bénéficiaires n’ont pas à s’en faire. Le chèque est dans le circuit de paiement « ,  assure le ministre.
Le ministre a indiqué huissier de justice, Lansana Salifou Soumah, – qui a son nom sur le chèque et qui a initié l’action judiciaire pour vol et abus de confiance contre l’ancien gouverneur Lounceny Nabé –  connait bien la position du chèque.  » De toutes les façons, le chèque est fait en son nom « , a-t-il ajouté.
Mercredi, l’ancien gouverneur de la Banque centrale de Guinée Lounceny Nabé a été à nouveau auditionné dans l’affaire. À la barre du tribunal de première instance de Kaloum, il a réitéré qu’il avait transféré le chèque au ministère de la Justice à la demande du ministre d’alors, Me Mory Doumbouya. Celui-ci et l’ancien ministre des Mines Abdoulaye Magassouba ont été cités à comparaître comme témoins le 30 mars prochain.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :