Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire Aboubacar Soumah vs Ahmed Camara : l’UFR dénonce une volonté d’intimidation des leaders politiques.

À la suite de son altercation avec le chroniqueur de Hadafo média, le politicien Aboubacar Soumah a comparu devant le TPI de Mafanco, ce mardi 21 juin 2022. Dans une déclaration publiée ce mardi, l’Union des Forces Républicaines (UFR), de Sidya Touré, condamne cette décision d’auto-saisine de la justice dans ce dossier. Pour ce parti politique, cet incident aurait pu être réglé à l’amiable parce qu’aucune des deux parties n’avait porté plainte.
L’UFR se dit étonné du degré d’implication de la justice dans ce dossier, et « condamne le fait que cette affaire que l’on peut qualifier de simple altercation ait pu aboutir à  un mandat de dépôt à la maison centrale contre cet ancien député de la République. Cette décision d’une extrême sévérité exhume des souvenirs d’une époque récente où la justice était instrumentalisée à des fins politiques« .
Dans sa déclaration, l’UFR touche un acte similaire, qui est pourtant passer comme un non évènement devant la justice, « Il y a quelques semaines, un ministre de la transition avait giflé un policier entraînant des blessures au niveau des lèvres de celui-ci. Bien que les images du policier aient  circulé en boucle sur les médias, cela n’a pas attiré l’attention du Procureur de la République« , peut-on lire dans la déclaration parvenue au desk de Guineenews.
Par ailleurs, le parti de Sidya Touré, exprime tout son soutien à Aboubacar SOUMAH en condamnant « cette décision extrême et voit en elle, une volonté d’intimidation des leaders politiques ».
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :