Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire 28 septembre : la CPI (re)met la pression sur la Guinée

 » on espère que le procès se tiendra dans trois mois »

Une délégation de la Cour pénal internationale conduite par le Sénégalais Amadi Bâ, du bureau du procureur,  séjourne à Conakry depuis mercredi 24 octobre. Hier, Amadi Bâ et ses deux collègues ont fait une tournée qui les a conduit au tribunal du commerce, au tribunal de première instance de Kaloum et à la Cour suprême. Dans ses juridictions, la délégation a échangé avec les premiers responsables.
Ce jeudi, dans la matinée, la délégation a été reçue par la ministre de la Justice, Fatoumata Yarie Soumah. Au cours des échanges, Amadi Bâ a déclaré que le  bureau du procureur de la CPI compte sur la Guinée pour la tenue (enfin) de ce procès, plus de 12 ans après le massacre qui a coûté la vie à plus de 150 personnes, selon un rapport des Nations unies.  » On espère que ce procès s’ouvrira dans trois mois « , a-t-il dit. Amadi Bâ a aussi indiqué que le nouveau procureur de la CPI, Karim Khan est prêt à se saisir de ce dossier au cas où la Guinée ne serait pas prête à tenir le procès.
Face à la délégation de la CP, la ministre de la Justice Fatoumata Yarie Soumah a exprimé la volonté des autorités de la transition de tenir ce procès.  » Comme le président l’a dit, la justice sera notre boussole « , a déclaré la ministre. Elle a indiqué que le procès se tiendra soit dans le tribunal spécial en construction ou a défaut, dans la salle d’audience de la Cour d’appel de Conakry.
Après la ministre de la Justice, la délégation devrait être reçue par le Premier ministre Mohamed Béavogui.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...