Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Affaire 28 septembre : ce qu’il faut savoir sur l’ire de Dadis à l’audience d’hier et sa détention 

Après l’annonce du renvoi de l’audience du procès du 28 septembre pour le 10 octobre, l’ancien chef de la junte guinéenne, le capitaine Moussa Dadis Camara aurait poussé un coup de sang pour exprimer son opposition à cette décision. Ce jeudi 6 octobre 2022, l’un de ses avocats a apporté des explications sur cette attitude de l’ancien Président du CNDD chez nous confrères de Fim Fm.

Selon Me Dinah Sampil, son client Moussa Dadis Camara est pressé d’apporter sa vérité sur les événements du 28 septembre 2009.

« Il faut comprendre cela dans le sens de l’agacement qui l’anime en ce moment, l’empressement de sa part pour qu’il puisse apporter sa part de vérité sur les événements du 28 septembre 2009. Il faut le comprendre dans le sens que les exceptions relatives à la nullité des actes posés par le pool des juges d’instruction, constituent un retard pour lui.  Parce qu’il est pressé de se faire entendre par le peuple de Guinée et tous les observateurs nationaux et internationauxAlors il estime qu’en ce moment, il aurait fallu passer directement aux débats au lieu de s’attarder aux exceptions soulevées par les avocats de la défense », a-t-il expliqué.

Sur la détention de l’ancien Président à la Maison Centrale de Conakry, Me Dinah Sampil précise : « il faut retenir que la détention de M. Dadis Camara est préventive. Ce n’est pas une détention résultant d’une condamnation quelconque. La détention préventive veut dire que tenir la personne poursuivie à la disposition de la justice. Le bon droit veut que ce lieu de détention ne constitue pas un facteur de dégradation de sa personne, de sa personnalité, de son honneur ou sa dignité. Mais, aujourd’hui la condition dans lesquelles vivent les détenus à la Maison centrale de Conakry ressemble à un lieu de stockage humain. On devait éviter cet état de fait à quelqu’un qui a été le premier responsable de ce pays. »

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...