Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Guneenews Orange

Affaire 28 sept. : la Cour suprême casse l’arrêt annulant l’inculpation du col Bienvenu Lamah

L’arrêt de la Cour d’appel de Conakry annulant l’inculpation du colonel Bienvenu Lamah dans l’affaire dite 28 Septembre a été cassé et annulé mardi par la cour suprême, la plus haute juridiction guinéenne. La Cour a donc renvoyé l’affaire devant la deuxième chambre de contrôle de l’instruction de la Cour d’appel de Conakry pour être de nouveau débattue.

« Depuis la semaine dernière, nous n’étions plus confiants […] Nous nous sommes rendus compte qu’il y a quelqu’un qui tire les ficelles dans ce dossier.  Nous pensons que le dossier est vide. Au niveau même de la Cour suprême, le parquet général avait requis le rejet pur et simple du pourvoi… », a réagi Me Zézé Kalivogui, l’avocat du commandant de la gendarmerie régionale de Conakry. « Je suis révolté parce que c’est l’un des principes généraux qui vient d’être touché. C’est-à-dire être jugé pour une cause et que vous soyez repris pour la même cause. Cela n’est pas normal, nous allons continuer la lutte », a-t-il poursuivi.

Pour Me Zézé, cette décision est la défaite du droit, une menace pour la liberté et les droits de l’homme. « Il faut un combat général pour arrêter cette situation ; j’ai l’impression que les décisions de justice sont prises ailleurs. Il y a des magistrats courageux qui prennent leurs responsabilités. Par contre, il y en a d’autres qui, malgré qu’ils soient pétris d’expérience et qu’ils sont à deux doigts de la sortie, n’arrivent pas à prendre leurs responsabilités. Cela doit interpeller le barreau afin que les interférences puissent cesser », a dénoncé l’avocat.

Pour rappel, le 3 janvier dernier, la première chambre de contrôle de l’instruction de la Cour d’Appel de Conakry avait annulé l’inculpation du Colonel Bienvenu Lamah dans l’affaire Bienvenu Lamah  avant d’ordonner sa mise en liberté immédiate.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...