Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Aéroport AST: quand l’accès aux toilettes crée la polémique sur les réseaux sociaux (buzz)

Une annonce de la SOGEAC, société chargée de la gestion de l’aéroport international Ahmed Sékou Touré suscite la polémique. Il s’agit de celle liée aux tarifs liés à l’accès aux toilettes se trouvant à l’intérieur dudit lieu. Désormais, les tarifs d’accès aux toilettes sont à 3 000 GNF.  Une information qui n’aura pas tardé à susciter de l’indignation chez les internautes.
Dans son Tweet, Bagou Barry pense que cette annonce relève de l’anormal, « Ce pays ne cessera jamais de surprendre l’humanité. Merde, du genre tu payes ton billet d’avion à coût de millions GNF, tu arrives à l’Aeroportast, tu veux pisser, tu dois débourser de l’argent. #CeNestPasNormal », s’est il indigné.
DDN quant à elle, affirme son désaccord en ces termes: « Vous taxez l’utilisation des toilettes censées être publiques, du seul aéroport dont on dispose maintenant ? C’est inadmissible« .
L’info qui fait polémique
Pour Abou, « un aéroport n’a pas à racketter les voyageurs pour gérer ses toilettes« .
En réponse à ces internautes, l’administration de l’aéroport international Ahmed Sekou Touré a tenté d’apporter des éclaircissements à travers un tweet. Selon eux, « cette tarification n’est valable qu’au sein de l’aérogare de voisinage (national), qui était en grande partie utilisée par les riverains et passants n’ayant aucune activité liée à l’exploitation de l’aéroport. Les toilettes ont été entièrement rénovées« , lit-on à travers le tweet.
Par ailleurs, il faut préciser que les services toilettes ne sont pas les seuls à connaître une hausse tarifaire au sein de l’aéroport international Ahmed Sekou Touré.  Fatou Diarra, dénonce aussi, « la hausse du prix de l’accès au parking qui passe de 5000 à 10 0000 GNF pour tout engin. En plus, cela ne s’est basé sur rien du tout, car aucune rénovation, rien, même pas bien entretenu« .
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...