Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Administration : il existe 2215 «jumeaux nationaux» dans le fichier de la Fonction publique (ministre)

A la faveur d’une conférence de presse qu’il a animée ce mercredi 12 octobre 2022, le ministre du Travail et de la Fonction publique a révélé que l’admission des fonctionnaires à faire valoir leurs droits à la retraite s’articule autour de trois âges. L’âge le plus élevé étant de 70 ans.

« Si vous êtes de la catégorie de ceux qu’on appelle rang magistral, vous savez que la Guinée a toujours des concepts qui ne sont pas harmonisés avec les autres : les professeurs de rang magistral, c’est en Guinée que ça se dit. Normalement, ce sont des professeurs titulaires des diplômes de CAMES. Donc eux, c’est à l’âge de 70 ans qu’ils doivent aller à la retraite. C’est donc l’âge le plus élevé pour aller à la retraite », a précisé le conférencier.

Poursuivant, il a demandé à l’assistance quel âge aurait ce fonctionnaire né le 1er janvier 1935, et qui continue à émerger sur le fichier de la Fonction publique.

(…). 87 ans non ? Alors, il y a des gens de 87 ans qui travaillent à la Fonction publique. Ils sont 2215. Moi, je regarde la forme. C’est-à-dire, les 2215 sont à la fonction publique, ce sont des jumeaux nationaux. Tous nés le 1er janvier 1935. C’est un problème que nous avons trouvé que nous sommes en train de résoudre. Sinon, on aurait pu dire, écoutez, ils ont 87 ans, ils vont aller à la retraite. Mais on a dit que ce serait une injustice », a indiqué Julien Yombouno.

Sans occulter le cas des gens qui, depuis le primaire, sont à la Fonction publique. On est en train de les sortir tous. Puisque c’est de l’injustice. On ne peut pas accepter des choses comme ça. Il y a tellement de faits.

L’autre problème révélé par le ministre concerne les gens relativement jeunes et qui se voient appelés à faire valoir leurs droits à la  retraite alors qu’ils n’ont que 17, 18 ou 20 ans.

Ce sont ces gens-là, si après vérification, parfois, ils sont à la fonction publique avec des références d’emprunt. C’est-à-dire que quelqu’un est mort, un fonctionnaire qui a travaillé longtemps à la Fonction publique, peut-être qu’il lui restait deux ans ou trois pour la retraite. On va négocier pour ce jeune de 18 ans, on lui transfère toutes les références de ce fonctionnaire décédé. Il est jeune quand vous le voyez. Mais ce fonctionnaire là, non seulement il est mort, mais s’il était encore vivant, il devait déjà être à la retraite », a expliqué l’orateur.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...