Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Action humanitaire/MATD : Le SENAH vole au secours des sinistrés de Fafaya, Dara-Labé et Hafia

Une importante mission humanitaire dépêchée par le ministère de l’administration, du territoire et de la décentralisation (MATD) à travers sa direction national du service national des affaires humanitaires communément appelé SENAH séjourne à Labé depuis quelques jours. Objectif principal procédé à la répartition d’un don composé essentiellement de vivres et d’argent aux sinistrés de la sous-préfecture de Fafaya (dans la préfecture de Koubia), Dara-Labé et Hafia (dans la préfecture de Labé) a constaté sur place votre quotidien électronique Guinéenews.

Étape de Fafaya (Koubia) !

Pilotée par Moussa Sakho, le directeur national adjoint du service national des affaires humanitaires (SENAH), la mission a commencé son périple ce Lundi 02 août 2021 dans la région administrative de Labé par la sous-préfecture de Fafaya situé à 30 kilomètres de la préfecture de Koubia (son chef-lieu). Une localité qui a été ravagée par une forte tornade en mai dernier avec un total de 42 maisons et 12 cases endommagés plus un nombre important d’arbres fruitiers déracinés. Le tout pour un total de 405 personnes sinistrées, a-t-on appris de sources concordantes.

« A Fafaya où le dégât est plus énorme suite à la tornade et aux vents violent, pour les commodités nous avons envoyé 10 tonnes de riz, 30 cartons d’huile végétal, 30 cartons de savon plus une enveloppe symbolique de 50 000 000 GNF (cinquante millions GNF) ; nous a été envoyé par le gouvernement à l’endroit des ménages qui ont été sinistrés par cette catastrophe. C’est une assistance du gouvernement par rapport aux sinistrés de Fafaya. L’autorité qui est là est bien placée pour distribuer » a déclaré Moussa Sakho sous les ovations de la population de Fafaya massivement réunis pour la circonstance.

‘’Le don sera transmis à qui de droit’’ a promis Mandjou Diallo, le rapporteur du groupement d’actions locales de Fafaya et membre de la commission de gestion de la crise : « On est très content et on promet que la répartition de ce matériel se fera convenablement incha-Allah. A la suite de ce sinistre, on a procédé au recensement des victimes ; donc il y a les chefs de ménage qui ont été recensé et s’il plaît à Dieu les victimes auront l’apport de l’État » insiste-t-il.

Ibrahima Bory Diallo le député uninominal de Koubia a profité de la cérémonie pour remercier le chef de l’État au nom des heureux bénéficiaires : « le créneau gouverner autrement a permis à la population de Fafaya de bénéficier pour la première fois d’un soutien humanitaire symbolique. Qui est venu à point nommé. Un tel acte honore le gouvernement Guinéen en général et l’administration préfectorale en particulier. Je tiens à vous dire en toute sincérité que je suis fier de vous ; monsieur le directeur national adjoint du SENAH, transmettez au président de la république au nom des populations de Fafaya que je représente à l’assemblée nationale de Guinée, leur remerciement infinie » a-t-il déclaré.

Ensuite, l’honneur a échu à Saidou Bangaya Diallo le préfet de Koubia de clôturer la rencontre en ces termes: « cela prouve à suffisance que le président de la république est soucieux du bien-être de toute sa population. Ici, nous sommes à Fafaya et c’est le président de la république à travers le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation qui a envoyé cette délégation pour compatir avec nous pour ce douloureux événement qui s’est passé chez nous il y a de cela deux mois. Nous le remercions, nous allons continuer à prier pour lui afin qu’il ait la force, la santé et tous les atouts nécessaires pour accomplir ses objectifs pour le bien-être de la population Guinéenne et particulièrement celle de Koubia » souhaite le préfet.

Étape de Dara-Labé (Labé) !

En ce mardi 03 août 2021, le service en charge de la mise en œuvre de la politique humanitaire du gouvernement en un mot le SENAH, à continué son périple par la commune rurale de Dara-Labé (dans la préfecture de Labé) où un incendie d’origine inconnu s’est déclaré le 23 février dernier en pleine journée dans le village de Kessou Bantanhi. Le bilan fut trop lourd avec 19 cases calcinées et 81 arbres fruitiers ravagés par les flammes pour un total de 12 ménages composés essentiellement de 64 personnes selon le rapport fourni par la collectivité. C’est le siège de la commune rurale qui a servi de cadre pour la remise officielle.

Le maire El Hadj Abdoulaye Sow a ouvert la valse des discours par un souhait de bienvenue : « au nom des populations de Dara nous vous souhaitons la bienvenu. Votre visite à Dara est un grand plaisir pour nous. Les populations qui sont concernées par les sinistres qui sont arrivés de Kessou Bantanhi sont devant vous, on va les entendre et ils vont davantage expliquer leur organisation. Donc nous vous souhaitons un bon et agréable séjour à Dara » affirme la première autorité des lieux.

Ensuite, Moussa Sakho, le directeur national adjoint du service national des affaires humanitaires a voulut placer l’événement dans son contexte général : « c’est notre service qui est chargé de la mise en œuvre de la politique humanitaire du gouvernement, c’est pour vous dire que le gouvernement n’oublie personne surtout en la personne du chef de l’État le professeur Alpha Condé qui considère tous les Guinéens au même niveau ; surtout il est très sensible aux problèmes sociaux. Si non actuellement avec le concept de gouverner autrement il est très difficile qu’une mission parte pour donner de l’aide à qui que ça soit. Donc, dés qu’il a été informé que c’est des cas de catastrophe naturel et que les populations en ont vraiment souffert, il a diligenté le dossier et a intimé à notre ministre afin que le dossier soit traité et que les sinistrés soit soulagé. C’est ce qui explique notre présence à Labé » explique-t-il.

Sur la même lancée, Moussa Sakho a défini le don attribué aux sinistrés de Dara-Labé : « donc, le gouvernement a trouvé quelque chose pour venir en aide aux sinistrés. Pour Dara-Labé on a trouvé 5 tonnes de riz, 25 cartons d’huile végétale, 20 cartons de savon et ensuite on a trouvé un petit montant de 25 millions pour les sinistrés. C’est sur que ce don là ne pourra pas réglé tous les problèmes, mais c’est une manière de compatir aux souffrances des sinistrés parce que tout le monde peut devenir sinistré du jour au lendemain » soutient-il.

En président de séance, El Hadj Madifing Diané le gouverneur de la région administrative de Labé a quand à lui exhorté la population à reconnaitre les bienfaits du pouvoir : « nous sommes dans une période de pandémie ou les dépenses sont presque rare pour ne pas dire inexistantes surtout avec son concept de gouverner autrement ; si l’État dans cette situation pense à regarder dans le sens qu’il faut regarder parce que cela touche les populations les plus déshérité, les population rurales victime de catastrophe naturelle, je pense que cela doit être regarder avec beaucoup d’attention » a-t-il sollicité.

Étape de Hafia (Labé) !

Des après la remise officiel du don à Dara-Labé, l’équipe du SENAH s’est directement transporté dans la commune rurale de Hafia où la dernière cérémonie au compte de l’étape de Labé était prévue au siège de la collectivité en présence des sinistrés de Gadha Sintaly qui ont tout perdu en mars 2021 dans un incendie d’origine inconnu qui a ravagé 12 cases pour un total de 38 personnes sinistrées. Des tôles, des lits, des valises, des vivres, des matelas, des couvertures pour ne citer que cela, ont été perdu dans les flammes qui ont tout ravagées sur leur passage.

Pour soulager ces sinistrés Moussa Sakho, le directeur national adjoint du service national des affaires humanitaires a directement exposé le contenu du don attribué à Hafia : « pour Hafia, nous avons apporté 5 tonnes de riz, 25 cartons d’huile végétale, 20 cartons de savon. Cela en tenant compte de la taille des familles; plus une enveloppe financière de 20 millions GNF. Comme vous le savez, nous vivons avec les catastrophes. Puisque nous sommes représentés au niveau préfectorale avec le coordinateur préfectoral des actions humanitaire ; tout de suite l’autorité s’est mi sur pied pour évaluer les dégâts causés par le passage de ce feu mystérieux » a-t-il laissé entendre.

‘’Un acte salutaire’’ selon Thierno Aliou Mosquée Diallo, le député uninominal de Labé : « ce geste est venu à point nommer en cette période de soudure. Lorsque j’ai été informé à distance de ces incendies, les premières dispositions que j’avais prise ont été de rédigé d’abord un rapport que j’avais adressé au directeur national du SENAH. Donc, si hier c’était un rêve, ce rêve aujourd’hui est devenu une réalité sur le terrain. Vous voyez combien de fois la population est contente, combien de fois la population a apprécié ce geste qui est venu à point nommer. Donc, je ne peux que remercier et féliciter le président de la république qui ne fait qu’accompagner les citoyens de Labé » s’est-il réjouit.

En fin, le chef de mission du SENAH a livré ses sentiments de fin de mission : « nous avons des sentiments de satisfaction par rapport à la mobilité et à la disponibilité des autorités. Au niveau du gouvernorat, au niveau des préfectures, au niveau des élus locaux (députés et maires) tout le monde s’est mis sur pieds pour nous accompagner et pour nous guider afin que la mission se passe dans les meilleure conditions. Donc, j’ai un sentiment vraiment très satisfaisant » a conclut Moussa Sakho, le directeur national adjoint du service national des affaires humanitaires.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...