Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Accord de chronogramme entre la Guinée et la Cedeao : réactions croisées de Bah Oury et Dr Faya

L’annonce ce vendredi 21 octobre d’un accord de chronogramme de 24 mois entre la junte guinéenne et la CEDEAO, n’est guère passé sous silence dans le landerneau politique guinéen. Depuis, elle y suscite une salve de réactions. Parmi les toutes dernières, celles du Dr Faya Millimono et de Bah Oury.

-Bah Oury, président de l’UDRG : ‘’la signature de cet accord est une

Importante étape de franchie pour la Guinée. Parce que c’était le nœud essentiel qu’il fallait dénouer afin que la transition guinéenne puisse suivre un cours normal avec l’accompagnement de la communauté financière et technique internationale. Donc, c’est une excellente chose pour notre pays. Les 10 étapes ont été validées et elles seront d’une manière ou d’une autre, financées par la communauté internationale. Je pense que c’est un élément fondamental pour permettre à la Guinée d’avoir des instruments pour favoriser une gouvernance institutionnelle, politique, économique et efficace, pour les années à venir de notre pays. L’essentiel, c’est l’acceptation par le peuple de Guinée, du processus politique engagé. « 

Dr Faya Millimono, leader du BL et de la CPR : « … il n’y a pas de confusion par rapport à cette date. Les experts de la Cédéao et de la Guinée ont travaillé et ont convenu de l’agenda. Les 10 points inscrits sur lesquels nous avons travaillé sont maintenus. Les élections vont commencer par les locales pour finir par la présidentielle. Cela, est l’un des aspects importants de cet accord. 

Le deuxième aspect, c’est les 24 mois que la mise en œuvre de ces 10 points devra prendre en compte. Ceci est quelque chose qui peut être dynamique, qui peut évoluer dans le temps. Parce qu’en 2008-2010, la communauté internationale avait proposé un délai, sur la base duquel la mise en œuvre a commencé. Mais on s’est rendu compte que ce délai ne pouvait pas être respecté… Donc, sur la question du temps que tout le monde fait la fixation, est une question secondaire par rapport au contenu de la période transitoire. Pour moi, en ce qui concerne cet accord et ce qui important pour la Guinée, c’est est-ce que ce que les Guinéens ont exprimé comme revendications, ont été maintenues…« 

Faut-il préciser que cet accord de chronogramme annoncé devra être validé par le sommet ordinaire de la conférence des d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO qui aura lieu au mois de décembre prochain à Abuja, au Nigeria.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...