Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Accident sur la Rn1 Kouroussa-Dabola: le constat de la gendarmerie routière de Kankan

 Un autre drame routier s’est produit ce mercredi, aux environs de 11h40, sur la RN1, au PK 70 de Kouroussa vers Dabola, précisément dans la localité de Siramodiya, district de Saraya, sous-préfecture de Cisséla. Le bilan est de cinq morts dont trois femmes, un homme (le conducteur), une fillette de 01 an et cinq blessés. C’est le commandant du groupement de gendarmerie routière de Kankan qui nous rapporte la nouvelle.

Selon le colonel Abdourahmane Vérité Diallo, tous les éléments d’appréciation ne sont pas encore portés à sa connaissance, mais ce qu’il en sait déjà, est suffisant pour nous éclairer sur ce qui s’est réellement passé. Il s’agit d’une collision entre deux véhicules : une voiture Mazda immatriculée RC 0687AX et une Toyota Hilux, double cabine, immatriculée IT 8207A.

Elhadj Hamdiata Barry, le conducteur de la Mazda, venait de Dinguiraye où il a, semble-t-il, passé la fête de Tabaski. Il revenait à Dabola avec des membres de sa famille. Chemin faisant, il a percuté la Toyota roulant dans le sens contraire. Des suites de la collision, il a été enregistré, comme indiqué plus haut, le bilan macabre de cinq morts, à savoir tous les occupants de la Mazda (passagers et chauffeur compris). Quant au pick-up Toyota, conduit par le sieur Amadou Oury Barry, on ne dénombre pas de victimes mortelles, mais plutôt des blessés au nombre de cinq, dont le chauffeur et quatre chinois de la société chargée de la construction de la route Dabola-Kouroussa.

Selon le colonel Abdourahmane Vérité, cet accident est dû à l’excès de vitesse et au sommeil au volant, infractions relevées à l’encontre du conducteur de la voiture personnelle Mazda qui a, malheureusement, péri dans l’accident. Il s’est assoupi pendant son roulage, ce qui l’a fait se déporter à gauche à vive allure. Et c’est dans ces circonstances qu’il a percuté violemment la Toyota Hilux qui roulait en sens inverse, bien à sa droite.

Le colonel, commandant le groupement gendarmerie routière d’ajouter que ce drame s’est produit sur une route en bon état et au tracé rectiligne qui s’étend sur, au moins, trois kilomètres.

Les victimes ont été évacuées à l’hôpital régional de Kankan pour les premiers soins.  Les enquêtes se poursuivent.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...