Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Abdourahamane Sano, Foniké Menguè et Badra Koné annoncés à l’Assemblée citoyenne des peuples de l’Afrique de l’Ouest 

Du 23 au 26 février courant, se tiendra à Bamako l’Assemblée citoyenne des peuples de l’Afrique de l’Ouest, autour du thème : État et perspectives de la gouvernance et de la démocratie au sein de l’espace ouest africain.

En prélude à ce rendez-vous, le président de l’Union des jeunes pour la paix et la nation africaine a animé un point de presse ce samedi 19 février 2022, à Conakry. L’occasion a été mise à profit par Mohamadou Diouwara de dégager les couleurs de l’événement qui se déroulera en deux temps. Notamment avec la tenue d’un colloque du 23 au 25, à midi et un grand meeting prévu dans la soirée du même 25.

« A la fin des travaux, un manifeste sera élaboré et qui sera appelé la Déclaration de Bamako. Ce manifeste va être adopté dans la matinée du 26 pour être présenté au public, à la faveur du meeting qui sera organisé le soir. Et ce manifeste sera ce sur quoi l’ensemble les participants venus de l’ensemble des pays se seront entendus et qu’ils auront pris comme engagement dans notre action commune au bénéfice de l’amélioration de la qualité de la gouvernance et de la démocratie dans nos pays », a-t-il annoncé.

A en croire le conférencier, il s’agira, au cours de la rencontre de Bamako, de diagnostiquer l’état de la gouvernance au sein de l’espace ouest africain, tant au sein des États qu’au niveau des organisations sous-régionales.

« Il s’agira aussi d’amorcer le débat sur les perspectives de la gouvernance et de la démocratie dans l’espace ouest africain », a indiqué Mohamadou Diouwara tout en informant que l’assemblée sera marquée par des panels, au nombre de cinq, précisément.

La Guinée est attendue à Bamako où elle sera représentée par l’ancien Coordinateur général du Front national pour la défense de la Constitution, Abdourahame Sano, mais aussi par Oumar Sylla Foniké Menguè, Ibrahima Diallo et Badra Koné,  respectivement  actuel Coordinateur général du FNDC, responsable des Opérations du Front et président de la Nouvelle génération politique.

Malgré cette participation, la Guinée fait l’objet d’une exception, selon les organisateurs de l’Assemblée citoyenne des peuples de l’Afrique de l’Ouest. En ce sens qu’elle est aujourd’hui l’une des principales portes d’entrée du Mali, mais aussi qui s’est montrée solidaire Mali, au point qu’elle est considérée comme co-organisatrice de cette rencontre.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :