Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Au bout d’une année de gestion de la junte militaire, le bilan de la direction générale de la police nationale,  s’inscrit en droite ligne dans l’idéologie du CNRD.

 

Le directeur  général de la police national, le Commissaire divisionnaire, le colonel Abdoulaye Sampil, a rassuré que la sécurité des Guinéens et de leurs biens fait désormais partie intégrante de la préoccupation de la police.
Au terme de la première année, le patron de la police est plutôt confiant : « comme instruit par le chef de l’Etat, le Colonel Mamadi Doumbouya,  nous nous sommes inscrits dans la dynamique dès ma prise de fonction pour sortir de l’improvisation et de la routine dans le cadre de la lutte contre la criminalité.

 

Pour se faire, plusieurs mesures ont été mises en place notamment, la mutualisation des efforts entre police et gendarmerie qui a permis de démanteler des postes de criminalité notamment dans les marchés de Conakry ».
Mais aussi, « nous travaillons main dans la main avec la gendarmerie pour avoir des ressources humaines de qualité avant de nous doter en moyens. Parce que sans la qualification de la ressource humaine, les moyens ne servent en rien.

 

L’autre chose que le directeur de la police met à l’actif des acquis du CNRD, c’est la collaboration transfrontalière dans la lutte contre la criminalité. Avec  la BCN Interpol par exemple, il affirme que les actions concrètes ont été menées dans ce sens. Ce qui aurait faciliter, « la remise de véhicules volés  de police à police, mais aussi, des individus responsables de plusieurs infractions de droit commun, des remises de police à police ont été faites soit à partir de notre territoire ou des territoires de la sous-région », a affirmé le directeur général de la police.
Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents, des actions ont été également entreprises.  Il s’agit notamment de la dotation des barrières et des podiums aux policiers, la rénovation des infrastructures policières entre autres.

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...