Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Yomou : deux Libériens condamnés par la justice pour orpaillage clandestin en Guinée

Deux ressortissants Libériens qui exploitent illicitement de l’or, mis aux par des forces de l’ordre et de sécurités lors d’une patrouille mixte dans le district de Yowa, dans la sous-préfecture de Banié, situé environ 22 km du chef-lieu de la préfecture Yomou, viennent d’être condamnés à deux de mois de prison ferme avec une amende de dix millions de francs guinéens. Selon plusieurs sources, ces chercheurs d’or clandestins avaient installé frauduleusement des machines d’extraction sur le territoire guinéen.

Ces libériens présentés à la justice de Paix de Yomou, ont été jugés et condamnés. Sur leur interpellation et le jugement, le juge de paix par intérim, Bangaly Feindouno précise : « ces citoyens libériens ont été arrêtés au niveau du fleuve frontalier entre le Libéria et la Guinée alors qu’ils exploitaient clandestinement de l’or. Et suite à cette situation, il y a l’action publique qui a été ouverte. Nous avons mis une équipe mixte composée de gendarmes et de policiers pour patrouiller dans la zone. C’est à la faveur d’une patrouille que deux individus ont été interpellés et jugés conformément à la loi.  A leur jugement, ils ont été condamnés à deux mois de prison ferme et au paiement d’une amende de dix millions de francs guinéen. »

Au cours de ce procès, le chef d’équipe de ces orpailleurs clandestins, Hiller MILLIS, a accusé les responsables du camp et de la gendarmerie de leur avoir donné l’autorisation contre le paiement d’une forte somme.

Quant à ces accusations, le juge de paix par intérim de Yomou, promet de rendre compte à qui de droit afin que chacun puisse répondre devant la loi dans ce dossier.

Interrogés, le commandant du camp et de la gendarmerie ont balayé d’un revers ces accusations alléguées par ces ressortissants libériens.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...