Violences post-électorales: plusieurs biens privés détruits à Dubréka

08 février 2018 12:12:50
0

Vingt-quatre heures après le scrutin du 4 février, des violences ont éclaté dans plusieurs endroits du pays. Au quartier Tobolon-village, dans la préfecture de Dubréka, des jeunes se réclamant de différents partis politiques se sont affronté les 5 et 6 février.

Tout est parti d’un jeune qui a annoncé la victoire de son parti à son ami militant d’un autre parti politique. Tout d’un coup, les nerfs se sont chauffés, puis des disputes, explique un jeune du quartier Tobolon. Après des jets de pierres, les protagonistes se sont attaqués aux biens privés, boutiques et magasins, domiciles privés et le siège du conseil de quartier. Tout a été mis en sac.

Le 6 février, un conducteur de taxi-moto en provenance de Kagbélén avec un client, a été gravement blessé à la tête.

Des gendarmes et des policiers ont été déployés sur le terrain pour maintenir l’ordre. Ils ont aussi procédé à plusieurs arrestations, indique un autre citoyen. Malgré tout, le mercredi 7 février, des jeunes s’étaient regroupés un peu partout, prêts à répliquer aux éventuelles attaques d’autres groupes de jeunes.

Le chef du Conseil de quartier n’étant pas sur les lieux, ses adjoints n’ont pas voulu s’exprimer.

Lire vidéo: