Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens
Pub Guneenews Orange

Ufr Vs Dr Makalé Traoré : l’heure des grands déballages

Le lourd passif entre l’union des forces républicaines (URF), de Sidya Touré et Docteure Makalé Traoré, ex-membre du parti, ancienne ministre et facilitatrice du gouvernement de la transition dans la crise actuelle en Guinée ne sera visiblement soldé de sitôt. En témoignent les derniers développements enregistrés dans les tumultueuses relations entre la troisième force politique et l’ex ministre de la fonction publique de Lansana Conté.

Après la position favorable au « dégagisme politique » que cette dernière a exprimée la dernière fois chez nos confrères de FIM FM, c’est justement un article de presse associant l’UFR à la nomination de Dr Makalé au Gouvernement de l’ancien Premier ministre, Ahmed Tidiane Souaré qui met le feu à la poudre encore. Ce que la formation politique dirigée par Sidya Touré prend comme une mise en cause à son encontre.

En réaction, dans un communiqué publié à cet effet, « la cellule de communication de l’ufr conteste cette affirmation à caractère diffamatoire et dénuée de sens dès lors que le président Sidya Touré et l’UFR n’avait pas été informés des démarches qui étaient en cours, au niveau du patronat, autre structure à laquelle elle appartenait, en vue de la nomination de Makalé Traoré au gouvernement. »

Même si, à en croire au parti, en tout cas selon le document, « la cellule de communication de l’ufr précise que cet incident n’a aucunement conduit à son exclusion du parti. »

Et d’ajouter « qu’il a fallu, suite aux événements du 28 septembre, que Makalé Traoré constitue un groupe de femmes pour se rendre à Abuja pour apporter leur soutien au CNDD et nier l’exigence des femmes violées et des femmes tuées au stade du 28 septembre pour que la décision de son exclusion soit prise par le bureau exécutif national (BEN) de l’ufr… »

Des graves accusations auxquelles, la candidate malheureuse de la présidentielle qui a mis entre veille son parti au profit de la facilitation du dialogue entre les militaires au pouvoir et les principaux partis politiques du pays décide de ne pas réagir.

Jointe au téléphone par Guineenews, Dr Makalé Traoré nous renvoie à sa lettre de démission dans laquelle elle décline les mobiles. Entre autres, elle reproche au parti de l’avoir suspendue pour « faute lourde » sans jamais donner « des explications sur la nature et le contenu des actes constitutifs des fautes lourdes ». Et d’invoquer des « excuses officielles » que son ex-parti lui aurait présentées reconnaissant que la décision du 16 octobre 2009 la suspendant « était infondée« .

Seulement, aux yeux des observateurs, la valeur de cette lettre sans accusé de réception reste à établir. Sans oublier le timing de cette démission intervenue à moins de deux mois de la présidentielle de 2010. Élection pendant laquelle Dr Makalé a été la directrice de campagne du RPG avant  de se voir éloignée du pouvoir pendant les 11 ans de règne du candidat qu’elle a fait élire, pour des raisons qui restent à élucider encore.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...