Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Transport terrestre : vers le contrôle technique obligatoire des véhicules (ministre)

Les accidents de circulation sont devenus très récurrents ces derniers temps en Guinée. Pour pallier à ce fléau, le ministre des Infrastructures et des Transports, Yaya Sow entend rendre obligatoire le contrôle technique des automobiles. Il l’a fait savoir à la faveur d’une visite qu’il a effectuée ce mercredi 2 mars à la Société de Contrôle Technique Automobile et Cyclomoteurs (SOCOTA) à Coléah dans la commune de Matam.  

D’après le ministre Yaya Sow, le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya est fortement préoccupé par les nombreux cas d’accidents de circulation qui surviennent dans notre pays et qui entrainent des destructions des biens suivis des morts d’hommes. « La plupart des accidents sont dus à la vétusté des véhicules. C’est pourquoi, je visite ce centre de contrôle des véhicules pour voir comment on peut opérationnaliser le secteur pour qu’ils puissent surveiller des organes des véhicules et les rendre plus sûrs et plus sécurisés », a-t-il expliqué.

Poursuivant, le ministre Sow a déclaré que son département va adapter la règlementation. Car, justifie-t-il, le contrôle technique est prévu dans le code de la route. « C’est le problème d’application qu’il va falloir résoudre. J’ai trouvé que la Société de Contrôle Technique Automobile et Cyclomoteurs (SOCOTAC) a de super installations et j’ai été fortement impressionné non seulement par la qualité des infrastructures mais par le personnel », a-t-il souligné.

Prenant la parole, Chaïkou Barry, le Directeur Général de la SOCOTAC a mis l’accent sur la nécessité pour chaque propriétaire d’engin roulant de procéder régulièrement au contrôle technique. « Même s’il n’y avait pas une obligation de faire le contrôle de véhicules, les gens doivent venir volontairement parce que leur vie en dépend. Nous contrôlons toute sorte de véhicules et le prix est très abordable. Une visite technique coûte 220 000 fg par an pour un véhicule poids léger de moins de 8 ans et deux fois par an pour un véhicule de poids léger de plus de huit ans », a-t-il expliqué.      

Il faut par ailleurs rappeler que le contrôle technique des véhicules est une opération qui consiste à déceler sans démontage, à l’aide d’un appareillage de contrôle, les éventuels défectuosités des organes d’un véhicule.      

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...