Tougué: une mission syndicale en séjour de travail

0

Le centre Nafa de Tougué a servi de cadre lundi 5 février  à la tenue  d’une rencontre entre les enseignants de la commune urbaine et une mission syndicale, composée de l’Union syndicale des travailleurs de guinée (USTG) et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de guinée (SLECG), a constaté sur place la rédaction locale de Guinéenews.

Après l’ouverture de la rencontre par le préfet de Tougué, les missionnaires des l’USTG et du SLECG ont largement expliqué aux enseignants l’historique de la grève déclenchée par Aboubacar Soumah au mois de novembre dernier et les conséquences qui s’en sont suivies. Ils ont mis l’occasion à profit pour féliciter les enseignants de Tougué pour leur bon comportement durant cette grève.

S’agissant de la grève projetée le 12 Février prochain, les syndicalistes ont exhorté les enseignants de Tougué de ne pas la suivre Aboubacr Soumah qui n’appartient plus au  SLECG et qui n’a aucune légitimité de déclencher une grève.

Poursuivant leur intervention, les syndicalistes ont évoqué certains acquis de la dernière négociation avec le gouvernement et le patronat. Parmi ces acquis il y’a, entre autres, l’engagement de 5654 fonctionnaires au compte de l’éducation, le remplacement des enseignants retraités par l’engagement d’autres…

Les enseignants ont sollicité l’appui des syndicalistes pour la prise en charge de leurs primes de zone, car faut il le rappeler Tougué doit être dans la zone 3 et 4.

Une séance de questions réponses  et la mise en place d’un bureau du SLECG de 21 membres ont mis fin à la rencontre.