Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Tougué : le vol de bétail devenu monnaie courante

La journée du Samedi a été un peu agitée  suite à  un déferlement des citoyens du district de Soumpoura, de Kegna, de Bolet, de Bourouwal et autres localités tous venus rencontrer les autorités communales et préfectorales pour les nombreux cas de vols de bétail dont ils sont victimes. Le dernier cas date de la soirée du jeudi  dernier.
Interrogé par notre rédaction, Alhassane BALDE, l’une des victimes nous relate les faits : « C’est le jeudi dernier vers 18 heures que mon jumeau et moi sommes allés être à l’affût en montant sur des arbres pour attendre les voleurs de bétail. A 18 heures 45, un jeune nommé Abdourahmane fils de Mamadou Alladjei Kambaya est venu pour prendre une de nos vaches. Aussitôt je suis descendu de l’arbre, on s’est pris et j’ai appelé mon jumeau pour qu’il vienne au secours. Entre temps, il m’a assommé d’un coup. Je suis tombé en syncope« .
Son jumeau venu le secourir renchérit : « quand je suis allé, j’ai tenté démobiliser le voleur sans succès il était à moto et a voulu s’enfuir avec elle. J’ai tiré sur les pneus et il s’est enfui en laissant sa moto. Nous avons appelé la gendarmerie ensuite« .
Le Samedi des citoyens très remontés de Soumpoura et ses environs se sont rendus  à  Tougué pour rencontrer les autorités préfectorales et communales. Pendant leur entretien, le préfet de Tougué le colonel Ibrahima Souley CAMARA n’est pas passé par le dos de la cuillère pour dénoncer les cas récurrents de vols de Bétail : »depuis ma prise de fonction le 6 septembre 2021, je reçois tous les jours des appels des ressortissants pour me demander de les aider à  gérer cette situation du vol de bétail. Je ne cautionnerai pas ces vols de bétail et ce cas  présent servira d’exemple aux autres. Le cas de Kambaya me fatigue trop. Mais je vous demande de garder patience et ne  pas vous rendre justice car nous sommes dans un état de droit. Laissez la gendarmerie faire son travail. »
Les citoyens venus de différents horizons étaient  très remontés et voulaient se rendre à  Kambaya pour s’attaquer à la famille du jeune  voleur en cavale. Il a fallu l’intervention du préfet et de la société civile pour les dissuader à rénoncer.
A la gendarmerie de Tougué, l’officier de la police judiciaire, Avid HABA nous a laissé entendre que ces agents s’étaient rendus sur les lieux pour venir avec la moto laissée par le voleur et qu’ils sont sur les enquêtes pour tenter de retrouver le présumé voleur.
Il faut noter que ce jeune Abdourahmane n’est pas à  sa première  fois dans le vol de bétail et que sa famille toute entière est reconnue pour être les principaux acteurs du vol de bétail à Tougué.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :