Tougué : Le président de la CEPI remplacé tel qu’exigé par l’UFDG

0

Le président de la CEPI (commission électorale préfectorale indépendante) de Tougué a été remplacé par le rapporteur jusqu’à la fin des élections communales. C’est le préfet de Tougué El Hadj Abdourahamane Baldé qui a annoncé la nouvelle aux membres de la CEPI ce vendredi 2 février 2018 au cours d’une rencontre tenue à son bureau.

Cette décision fait suite à la déclaration du bureau fédéral de l’UFDG de Tougué qui a demandé mercredi dernier le départ d’Alpha Ammar Baldé désormais ancien président de la CEPI qu’elle accuse de manipuler les démembrements de la CEPI et les présidents de districts afin de voter pour la liste indépendante de la commune urbaine de Tougué.

Au cours de la rencontre, les responsables locaux de l’UFDG n’étaient pas présents malgré l’insistance du préfet.

El Hadj Abdourahamane Baldé dit avoir appliqué une décision de la CENI via le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Le premier magistrat de Tougué a par ailleurs remercié les populations pour avoir maintenu la paix dans la cité. Il les a invités à s’acquitter de leur devoir civique en votant pour la liste de leur choix.

Ammar Damby Baldé, actuel président de la CEPI va donc conduire les élections communales du 4 février 2018 dans la préfecture de Tougué.

Il faut noter que lors de la rencontre, Alpha Ammar Baldé  »Real », ancien président de la CEPI était présent mais n’a fait aucune intervention.