Tougué : la grève des enseignants partiellement suivie.

12 février 2018 20:20:23
0

Le mot d’ordre de grève illimitée lancé à compter de ce lundi par Aboubacar Soumah, le syndicaliste du SLECG a été partiellement suivi dans la préfecture de Tougué, a-t-on constaté sur place.

Tôt le matin, comme d’habitude, élèves et enseignants ont pris le chemin de l’école. Les cours ont normalement fonctionné jusqu’à 10h. A la rentrée de la récréation, le nombre d’élèves a considérablement diminué au niveau des écoles élémentaires du centre ville.

Au collège-lycée de Tougué, jusqu’à 10h tout allait bien. Joint au telephonne, un pofesseur ayant requis l’anonymat nous a laissés entendre que « c’est par la suite qu’un petit groupe d’élèves qui n’avait pas de cours s’est mis à jeter quelques pierres. Pris de panique, les autres aussi sont sortis. »

« Mais poursuit-il, nous avons réussi à les canaliser, prodiguer de sages conseils et ils sont partis à la maison. Du côté des professeurs, excepté un qui était absent, nous autres étions présents. »

Aux écoles élémentaires de Tougué 2 et Tougué 3, il n’y a pas eu de cours le soir. Par contre, dans certaines communes rurales notamment à Konah située à 45 kilomètres de Tougué centre où la rédaction locale de Guinéenews© a fait un tour, les cours ont normalement fonctionné matin et soir. Même constat fait à Tangaly.

Le directeur préfectoral de l’éducation accompagné de certains cadres de la direction est en tourné dans les sous-préfectures depuis vendredi dernier. Partout, il exhorte les enseignants à être dans les écoles et faire convenablement leur travail.