Touba : Les protagonistes enterrent la hache de guerre

0

La crise qui mine la sainte ville de Touba depuis plus de trois ans est enfin terminée. C’est du moins le constat qui se dégage actuellement après une serie de négociation dirigée par le ministre guinéen de l’unité nationale et de la citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby qui séjourne dans cette localité depuis dimanche dernier.

Apparemment, il a réussi là où d’autres ont échoué. En tout cas, l’expérience er la sagesse l’aidant, il a fini par réconcilier les principaux acteurs de la crise. Cela s’est concrétisé ce mercredi 24 janvier, quand toutes les parties en conflit se sont engagées à enterrer la hache de guerre. C’était à l’issue d’une derrière rencontre qui s’est tenue à Bolondala (leur lieu de rencontre habituelle pour des prises de decisions).

« J’ai un sentiment de satisfaction et de joie mais aussi de responsabilité. Les médiations sont difficiles. Je suis heureux de l’accueil que les sages, les hommes et les femmes m’ont réservé. Certes, il y a eu un bon résultat mais il faut que le travail continue. Nous sommes extrêmement heureux que le message du chef de l’Etat et du gouvernement soit entendu et bien accueilli par l’ensemble de la population de Touba. Et je suis certain que la paix est revenue à Touba », a affirmé Gassama, le médiateur et messager du gouvernement, visiblement satisfait.

Sachant que cet acquis doit être renforcé,  le ministre dit qu’il faut travailler pour consolider cette paix et promet qu’il le fera à Touba, à Conakry et même à l’étranger avec tous les fils de Touba et tous les fils de la Guinée.

Interrogés dans la foulée, certains citoyens ont qualifié cette « victoire » du ministre Gassama, comme une délivrance totale des populations. Tandis que pour les sages, son arrivée à Touba est considérée comme une « prophétie ». Car ils estiment que c’est grâce à lui que la paix est revenue dans leur localité.