Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Timbo/Mamou: un cinquantenaire tire son épouse à cause de 500 mille GNF

Les faits se sont produits dans la matinée de ce mardi 5 juillet dans le village Folèkôma dans la sous préfecture de Timbo à une soixantaine de kilomètres de la ville de la Mamou. Bademba Camara ,un père de famille âgé de plus de 50 ans, a tiré un coup de fusil sur les membres inférieurs de son épouse Aïssatou Doumbouya. Il accuse sa femme de l’avoir volé 500 mille GNF.
Interrogé, Koto Maci, le grand frère de Bademba revient sur les faits : « Le dimanche dernier jour du marché hebdomadaire de Timbo, mon jeune, après le marché,  a passé la nuit à Timbo sans informer son épouse au village. Il est revenu le lendemain à Folèkôma. Sa femme lui reprocha pourquoi il a passé la nuit à Timbo sans informer la famille.
 Il répond qu’il n’a seulement pas informé. La femme rétorqua  » donc tu as passé la nuit chez tes copines ! » Énervé, il s’est saisi de madame pour la chicoter. Ainsi, son épouse a pris ses affaires pour rejoindre ses parents. Il poursuivi son épouse chez ses parents pour réclamer 500 mille GNF qu’elle lui aurait volé.
Elle instruit tout le monde de fouiller ses bagages. N’étant pas convaincu, il menaça que s’il ne retrouve pas son argent qu’il va faire des dégâts. De retour chez lui, son papa, pendant qu’il travaillait dans sa forge, lui conseilla d’éviter de disputer avec son épouse sinon les gens vont raconter que c’est à cause d’habits pour la fête. Il versa un sceau d’eau sur le feu de la forge pour éteindre volontairement le feu. Son papa réagit  » que Dieu te préserve des conséquences de la force« , explique-t-il.
Selon des informations, toute la soirée d’hier lundi, Bademba menaçait qu’il allait tirer sur le papa de sa femme avant de tirer sur elle. « Ce matin, Bademba est arrivé chez ses beaux parents avec un fusil. Lorsque sa belle mère l’a aperçu, elle introduit son mari dans la chambre. Entre temps, Bademba tira sur son épouse. Les balles atteignirent la victime aux cuisses« n ajoute Koto Maci.
Informés, les gendarmes ont interpellé l’intéressé et son épouse a été conduite à l’hôpital.
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...