Sport : Les anciens amoureux du ping-pong relancent le tennis de table, à Fria

0

L’esplanade de la piscine préfectorale de Fria a servi de cadre ce samedi 27 janvier 2018, pour abriter la première édition du tournoi de tennis de table doté du trophée feu Armand Wilson Coréah.

C’est dans le cadre de la relance du sport en général et du tennis de table en particulier, que les anciens joueurs natifs de Fria et amoureux de ce sport ont initié ce tournoi.

Sébastien Barry, ancien joueur vivant en Europe, l’un des initiateurs revient sur les motivations de l’organisation de ce tournoi. « Je vais commencer à remercier tout le monde…Je suis arrivé il y a à peine quelques jours et ça m’a toujours pris à coeur de voir la différence entre nous qui avons grandi à Fria à l’époque où la ville fournissait vraiment de grands sportifs où on touchait à tout et qu’on voit cette jeunesse n’a qu’une seule activité qui est l’internet ; c’est dommage !

On veut aujourd’hui, relancer le sport à Fria, redonner cet avantage que nous avions eus à nos jeunes frères et sœurs comme nous avions été choyés à l’époque et de redonner une chance aux enfants qui vont arriver pour qu’ils puissent vraiment avoir la même chance qu’on a eue. Nous voulons relancer le tennis de table et de continuer avec le basket, le volley, le baby foot pour ne citer que ceux-là et tous les autres sports naturellement. Je suis très content de la première édition même si on n’a pas eu assez de monde. Mais la prochaine édition sera meilleure j’en suis certain », a-t-il déclaré.

« On a bien imaginé une stratégie. La première stratégie, c’est qu’on a créé une association qui porte le nom de Roger Vadim à Fria qui nous a encadrés quand on était à l’école à Fria. Au sein de cette association, on a créé un projet Fria vision 2030 dont le concept est très simple : c’est de développer les alternatives de développement lors de l’exploitation de la bauxite à Fria. A l’intérieur de ce projet, vous pouvez imaginer tout ce qui est à l’intérieur notamment le développement du sport. Nous n’avons pas de moyens et nous sommes en train de les trouver donner en mobilisant les ressources au niveau de conakry, et un peu partout pour la pernisation de cette activité et pour quoi pas le sport en général dans cette préfecture qui nous a vus naître », a ajouté Mady Diawado l’un dès initiateurs de ce tournoi.

A l’issue des rencontres, Abraham Keita tout heureux a été le champion du tournoi doté du trophée Feu Arman Wilson Coréah en emportant l’enveloppe de cent mille francs guinéens.

La date de la deuxième édition fera l’objet d’un communiqué.