Spectacle: pour deux concerts époustouflants, Seyni & Yéliba promet du lourd au public

0

Le virtuose de la guitare et du balafon, Seyni & Yéliba est un artiste pluridisciplinaire et multidimensionnel. L’enfant de Madina Woula qui, séjourne actuellement au pays, peaufine le travail des percussions, du chant, de la danse et de l’interprétation théâtrale.

En Guinée, il est porteur d’un projet de production de deux concerts au public mélomane guinéen qui lui est si cher. Ce samedi 13 janvier, Seyni & Yéliba se produira à Fougou-Fougou. Suivi d’une autre prestation le vendredi 19 janvier au Belvédère, à Dixinn où il promet du lourd public.

Seyni & Yéliba fait partie des tout premiers artistes à faire le reggae en Guinée. Mais sur la scène internationale, il a été le premier à exploser. Notamment à travers son très adulé lyrics ‘‘Mon beau village’’. C’est un artiste qui, depuis les années 80 jusqu’à maintenant engrange un franc-succès dans sa carrière.

Il est le concepteur du Reggae Yankadi, un mélange du Reggae jamaïcain avec les sonorités musicales guinéennes. Ce qui fait d’ailleurs sa particularité, avec la présence remarquée du djembé et du balafon dans sa musique. Contrairement aux autres qui utilisent la basse, la guitare solo et la batterie.

Aujourd’hui, le gros souci Séni Kouyaté est de relancer sa carrière musicale en Guinée, se faire connaitre davantage par ses compatriotes restés au pays et partager son expérience musicale avec tout le monde. En témoignent ses prestations scéniques à Dabola et à Fria, à la faveur de la deuxième édition du Festival des arts de Guinée (Festargui) et du Fristival.

L’homme ambitionne de mettre en place un festival du reggae très prochainement. L’année dernière, il a participé à Abi Reggae Festival en Côte d’Ivoire où il reste très célèbre, à travers ses 10 ans passés au sein de la troupe Kotéba d’Abidjan.