Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Soumbalako/Mamou : chute drastique du prix des aubergines au marché hebdomadaire

Les producteurs des aubergines à Soumbalako, à une vingtaine de kilomètres de la ville de Mamou, sont très déçus du prix d’achat des aubergines. Vu la supériorité de l’offre par rapport à la demande, le prix du sac est à 50 000GNF.
Avant le mois de ramadan, le sac d’aubergines se négociait à 200 000 GNF. Ce lundi 31 mai 2021, jour de marché hebdomadaire, les commerçants achètent avec les producteurs le sac à 50 000 GNF.
Avec l’arrivée de l’hivernage, les producteurs accentuent les récoltes avant que les pluies ne détruisent les fruits sur les plantes. « Nous n’avons pas le choix, nous sommes obligés de vendre les aubergines au prix fixé par les acheteurs car nous avons récolté et nous n’avons pas les moyens pour les conserver. Si je ne trouve pas un preneur, je serai obligé de les jeter. Heureusement, c’est la dernière récolté cette saison » indique Thierno Mamadou producteur.
À lire aussi
Certains acheteurs se réservent d’acheter. Ils évoquent le problème de transport : « avec l’état de nos routes, il est très difficile de transporter les aubergines. Quand les sacs d’aubergines durent sur la route, les produits pourrissent avant l’arrivée à destination. Moi je préfère acheter du piment c’est mieux« , confie ce client.
A Soumbalako, plusieurs groupements agricoles pratiquent les cultures vivrières ( pommes de terre, tomates, maïs, piments, gombos, aubergines,…)
vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...