Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Sécurité: le ministre Bachir siffle la fin des arnaques dans les commissariats

«Nous ne voulons plus qu’un citoyen vienne se faire arnaquer dans un commissariat…»

Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a organisé ce mercredi 30 mars la première édition des journées portes ouvertes sur la police et la protection civile à Coléah.

«Protection des Populations : votre Collaboration, Notre Responsabilité», tel est le thème central retenu pour cet événement. D’après les organisateurs, ces journées portes ouvertes visent à rapprocher davantage les services de Sécurité et de Protection Civile aux populations.

Après avoir effectué le tour des stands, le ministre de l’Enseignement Préuniversitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing a déclaré avoir appris beaucoup de choses.

« A écouter les explications des uns et des autres, cela m’a permis de comprendre davantage le fonctionnement de l’institution policière. Je souhaite que ces genres d’activités se tiennent souvent. Il va sans doute nous permettre de comprendre comment nous pouvons cohabiter avec les agents de la police sans heurt», a-t-il souhaité.

Dans son allocution de lancement des travaux, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Bachir Diallo a rappelé que ces journées qui s’ouvrent aujourd’hui, pourraient être interprétées sous différents angles notamment celui de la démonstration ou celui de la valorisation des forces de protection civile et de la police (…).

« Après la mise en place du gouvernement de transition, mes architectes et moi-même avons conçu le plan d’actions prioritaires, axé sur les résultats avec notamment six axes majeurs d’intervention. L’accès aux services de police et de protection civile est précisément l’axe d’intervention majeur qui justifie l’organisation de ces journées portes ouvertes. L’objectif stratégique de cet axe est d’améliorer les profils des relations entre les services de police, de protection civile et les populations (…). Je cite pour exemple la fluidité dans la circulation, la lutte contre les tracasseries dans nos commissariats. Autrement dit, nous ne voulons plus qu’un citoyen vienne se faire arnaquer dans un commissariat. Il y a enfin et entre autres, la poursuite de la mise en œuvre de la doctrine de police de proximité qui est un élément fondamental qui assure la sécurité en associant l’ensemble des citoyens depuis le quartier jusqu’au niveau de la commune. Durant ces journées, vous allez avoir l’occasion d’être guidés de stand en stand pour montrer ce que sont la police et la protection civile, les moyens et les hommes qui les mettent en œuvre pour vous protéger et sécuriser vos biens et nos institutions», a-t-il expliqué.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :