Dernières Nouvelles de la Guinée par les Guinéens

Revue des hebdos : les nouveaux engagements de Kassory, le dossier du 28 Septembre… à la Une

Dans les hebdos guinéens cette semaine, le rapport du Département  d’Etat américain sur les violations des droits humains en Guinée, les nouveaux engagements de Kassory Fofana, le procès du massacre du 28 Septembre 2009…

« Kassory prend encore des engagements », titre à sa Une La Lance. « Le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana s’est acquitté ce mercredi 7 avril de l’obligation constitutionnelle prévue à l’article 63 de tenir son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale. L’exercice a duré près de deux heures et a été axé sur trois secteurs prioritaires : ‘’ les mines, l’agriculture et le développement du capital humain »,  écrit le journal. La Lance rapporte que Kassory Fofana a égrené les résultats de son gouvernement en indiquant que la promesse de réduction de l’extrême pauvreté a été tenue à travers l’ANIES, un programme d’inclusion économique et financière au bénéfice de six millions de Guinéens à l’horizon 2025. Depuis 2012, la pauvreté aurait donc baissé de plus de 10 points pour se situer aujourd’hui à 43% de la population.

À lire aussi

« Joe Biden annonce les couleuvres ! », titre Le Lynx. Le satirique écrit que dans un rapport de 30 pages, le Département d’Etat américain a sévèrement fustigé la violation des droits humains en Guinée. Une pilule amère à travers la gorge de l’Alpha-gouvernance. Le journal écrit que le 2 avril, le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’Etranger, Ibrahima Kalil Kaba a convoqué le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis en Guinée, Steven Koutsis – comme il n’y a pas d’ambassadeur actuellement. « Les deux ont discuté du contenu du rapport 2020 sur les droits de l’Homme en Guinée, publié le 1er avril par le bureau de la démocratie, des droits de l’homme et du travail. Rien n’a filtré lors de cet entretien. Les aigris soutiennent que le gouvernement n’a pas apprécié le contenu jugé ‘’partial’… », écrit l’hebdomadaire.

« Procès du massacre du 28 septembre 2009/Le fameux serpent de mer de la justice guinéenne », titre à sa Une l’hebdomadaire d’information juridique Affiches Guinéennes. Le journal indique que le Comité de pilotage pour la préparation du procès à relancer ses activités. Durant une réunion, rapporte le journal, le comité a énuméré des acquis dont entre autres la prise de l’ordonnance attribuant compétence au tribunal de première instance de Kaloum pour la tenue de ce procès. Le comité a donc adopté le plan d’action opérationnel pour l’organisation dudit procès. « Outre la protection des magistrats, l’équipement et la sécurisation du lieu devant abriter le procès, l’une des grandes préoccupations de ce plan d’action demeure le fonds d’indemnisation des victimes ainsi que les réparations collectives », écrit le journal.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...