Revue de presse : La menace des enseignants, le nouveau siège de la Justice, communales, présidentielles libériennes

0

Les faits marquants de la première semaine du nouvel an 2018 sont : le discours du nouvel an d’Alpha Condé, la menace de grève des enseignants, le nouveau siège du ministère de la Justice, les élections communales en Guinée et celles présidentielles au Libéria ou encore le prix du meilleur chanteur Guinéen 2017 qui revient à l’artiste Soul Bang’s. Bonne lecture et la rédaction de Guinéenews vous souhaite les meilleurs vœux pour le nouvel an.

On commence cette revue de presse avec le discours du chef de l’Etat Guinéen, Alpha Condé tenu à l’occasion du nouvel an 2018. ‘’Quand Alpha verse dans l’autosatisfaction’’, estime le journal hebdo L’Indépendant. Dans son traditionnel discours de vœux, prononcé le 31 décembre, le président de la République a vanté son bilan de l’année 2017, et annoncé dans la foulée, des perspectives heureuses pour 2018. Cela va de l’organisation des élections locales prévues ce 04 février, à la signature de l’accord bilatéral avec la Chine et le groupe de partenaires dans le cadre du PNDS, de la réforme des forces de défense et de sécurité à celle de la justice. Une allocution qui frise l’autosatisfaction. Il a mis l’accent sur la fierté guinéenne, du fait d’avoir assumé la présidence de l’Union Africaine qui « a permis à notre pays de hisser très haut, la vision que notre continent a sur les grandes causes du moment que sont, la paix, les luttes contre le terrorisme, le péril climatique, ainsi que l’engagement qu’il a pour un développement économique centré sur l’amélioration des conditions de vie de nos populations ».

‘’Bilan économique « élogieux »’’, titre le journal L’Indépendant. Pour le chef de l’Etat, « l’année 2017 s’achève avec un bilan économique prometteur pour notre pays » avec la création d’un « cadre attractif… pour favoriser les investissements extérieurs » sans oublier que l’économie du pays « a progressé de 10 points dans le classement du doing business ». L’économie guinéenne « est également classée par la Banque mondiale, parmi les cinq pays qui se distinguent sur le plan de la compétitivité. Avec un taux de croissance économique de plus de 6 pour cent, un déficit budgétaire contenu, le taux d’inflation est aujourd’hui passé de 21 à 8 pour cent ». Les perspectives pour 2018 sont encore prometteuses avec « une forte augmentation du poste d’investissement par rapport à 2017 ». Alpha Condé a aussi rappelé que la Guinée dispose de nombreux projets économiques avec le FMI ou la rencontre du groupe consultatif pour le financement du PNDES avec un possible financement de 21 milliards de dollars.

Toujours dans son discours de nouvel an, il parlera de l’emploi des jeunes. Selon le journal L’Indépendant, pour eux, le chef de l’Etat annonce le lancement d’une kyrielle de projet « conformément à la volonté de l’Union africaine de consacrer la nouvelle année au thème ‘’investir dans la jeunesse’’ ». Un programme national doté d’un fonds important a été mis en œuvre pour permettre aux jeunes de créer des entreprises et de faciliter leur accès aux nouvelles technologies. Des maisons des jeunes équipées de matériels informatiques ont été construites dans les communes de la capitale. Des centres multifonctionnels sont en cours d’édification à Conakry, a indiqué le président de la République.

Sur le plan de la santé et la poursuite des réformes, l’hebdomadaire d’informations générales L’Indépendant reprend les propos du chef de l’Etat. Plusieurs secteurs stratégiques de l’Etat connaissent actuellement des réformes. C’est le cas des forces de défense et de sécurité et la justice.  Sans oublier l’éducation nationale qui est en train de connaitre une  « réforme en profondeur avec l’organisation des états généraux dans ce domaine, prévue prochainement (…) Près de 10.000 classes ont été construites dans l’ensemble du pays. Plus de 5.000 enseignants ont été recrutés. Le recensement biométrique et l’introduction du traitement informatique des dossiers d’orientation et de gestion des étudiants ont contribué à une meilleure maitrise des effectifs dans l’enseignement supérieur… » Et malgré la brouille entre lui et la presse privée suite à la fermeture des radios et télévisions privées, le chef de l’Etat guinéen encourage la presse nationale à continuer d’œuvrer pour la défense de nos valeurs démocratiques, dans le respect de nos lois et règlements afin de mieux asseoir notre démocratie, lit-on. Concernant la santé publique, le « taux de couverture vaccinale est presque complet. Il en est de même du nombre de centres de santé communautaire et de structures préfectorales qui se sont accrues. Nous avons également amélioré la capacité nationale de riposte aux épidémies ».

‘’Entre KO et cadeau de faim d’année’’, titre le journal satirique Le Lynx. Comme pour dire que le président Alpha Grimpeur a inauguré mercredi, 27 décembre, la nouvelle chancellerie de la Justice. Le bâtiment flambant neuf, fait pâlir de jalousie les autres juridictions, minables, notamment de la capitale. Le ministère dit ainsi adieu à 2017 et aux taudis dans lesquels il était jusque-là logé. Les travaux ont été réalisés par Guicopres BTP en 36 mois pour un coût  total de 280.327.036 francs glissants par le Budget national d’investissements.

Le journal Le Lynx revient également sur le bilan 2017 de Me Cheick Sako à la tête du ministère de la Justice et Garde des Sceaux. Poing sur les dossiers brûlants : la bonne nouvelle est la clôture de l’instruction dans l’affaire du massacre du 28septembre 2009. L’ordonnance de renvoi a été prise le jour même, 29 décembre, par le pool des juges en charge du dossier. La grande question est à quand le procès ? Sa tenue sera tributaire de la mobilisation des fonds qui proviendront de l’Union Européenne, des Etats-Unis et du Budget national 2018. Complément  d’enquêtes : Le 20 décembre 2017, le site internet Guineenews.org révélait que Ibrahima Sory Condé était revenu de sa cavale et a réintégré son service au ministère du Budget sans purger les 10 ans de prison auxquels le Tribunal de Kaloum l’a condamné, le 1er février 2013, pour sa participation au détournement des 13 milliards de francs glissants de la Banque centrale. Au Tribunal de Kaloum, on confie que le dossier a été transmis à la Cour d’appel, le 7 février 2013. Il y a été enregistré sous le numéro RPN 22 du 15 février 2013, confirme le secrétariat du parquet général. Mais l’affaire a-t-elle été réexaminée en appel ? Par qui ? Quelle a été la décision ? Trois rendez-vous infructueux à cause, dit-on, de l’absence de l’archiviste, seul à même d’y répondre. Un avocat constitué par l’Etat confie n’avoir jamais eu connaissance d’un procès en appel du dossier. Parallèlement, Le Lynx parvient à rencontrer un Ibrahima Sory Condé prudent, qui jure n’avoir disparu de Conakry que pendant une semaine, pour être à l’abri de « ceux qui lui en veulent » pour des histoires de commissions qui accompagnent les passations des marchés publics. Mais qu’il n’y a jamais eu détournement : les appels d’offres auraient suivi la procédure normale et le paiement effectué en toute légalité…

Et aussi, parlons de la grâce présidentielle. Faim d’année. Le Prési Alpha Grimpeur usant de son pouvoir de grâce, met fin à l’incarcération de 245 prisonniers, nous en dit plus le journal Le Lynx. Un prisonnier doit satisfaire à six critères pour être éligible : ne pas être en train de purger une peine criminelle ou assimilée (viol, incendie…), une peine à caractère financier (détournement de fonds et autres concussions), ne pas avoir été condamné à plus de cinq ans, exclusion des peines relatives aux infractions fauniques (relatives au trafic des produits de la faune), celles portant atteinte au genre, au mineur et autres personnes vulnérables et le candidat à la grâce doit avoir purgé la moitié de sa peine.

‘’Le RPG vomit sur la presse ‘’, titre Le Lynx. Pendant sa longue traversée du désert, le RPG a toujours été soutenu par la presse. C’est une tradition universelle face à la toute-puissance des Etats prédateurs. Aujourd’hui au pouvoir, ce parti a perdu la  mémoire crache sur les journalistes. Ce faisant, il utilise des individus ramassés dans les poubelles nauséabondes de l’Histoire. Comme cet ancien maire de Kankan, Bangaly Camara. Inévitablement, il donne des leçons : c’est une radio qui a été à la base de la guerre au Rwanda. « Il y a eu des milliers de morts dans ce pays grâce aux journalistes », a-t-il dit avant d’inviter les procureurs à se lever contre ceux qui enfreignent les lois.

‘’Accord SLECG-Gouvernement : Les enseignants menacent d’aller en grève’’, apprend du journal hebdomadaire La Lance. A la fin du mois de décembre, le gouvernement devait augmenter 20 pour cent sur le salaire des enseignants. Le 23 décembre, le SLECG (Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) d’Aboubacar Soumah, son secrétaire général adjoint, a tenu une assemblée générale. Pour constater le non-respect de l’accord conclu avec les religieux, en novembre dernier. Selon Aboubacar Soumah, les enseignants sont déçus. Ils constatent que l’engagement n’a pas été respecté au vu du virement des salaires dans deux banques.  Aboubacar Soumah accuse les autorités de banaliser la fonction d’enseignant, les dirigeants ont des belles voitures, des villas partout à eux les belles femmes. « Qui ne veut pas être heureux ? Nous aussi nous avons besoin de belles femmes et de belles villas. Soyons conscients de notre état de pauvreté. Pour nous, c’est fini. On est en fin de carrière. Si vous les jeunes ne vous levez pas, on va mourir dans la misère. Faudrait qu’on soit conscient. Le président Alpha Condé avant d’arriver au pouvoir, il disait qu’on n’avait pas de salaire, mais des primes. Il arrive, il refuse d’augmenter nos salaires. On se lève, il dit que nous sommes des bandits, des sauvages, étant un professeur… »

‘’Un tout autre match pour Mister George’’, titre l’hebdomadaire La Lance. Le célèbre footballeur, le Libérien George Manneh Ousman Weah sous la bannière du parti politique, Congress for Democratic change (CDC) a remporté au bout du second tour, la présidentielle le 26 décembre 2017, aux dépens du vice-président sortant. Son score 61 ,5 pour cent. Sa victoire consacre la ténacité et l’abnégation de l’ancienne gloire du football libérien. Weah a tiré tous les enseignements de sa défaite de 2005. Ainsi, pour combler ses lacunes, il a repris le chemin des classes. En 2010, il obtient un bachelor of Arts in Business Administration et un Master en Administration publique, en 2011 à Devry, Université de Floride aux Etats-Unis d’Amérique. Il se fait élire sénateur de Montferrand, le comté le plus peuplé du Libéria. A la suite d’une carrière sportive forte réussie, George Weah tient désormais à jouer un rôle déterminant dans le paysage politique de son pays. Véritable phénomène du football mondial, ce footballeur demeure toujours une star en Afrique.

L’Agence Guinéenne de Presse (AGP) nous apprend que la date du 04 février 2018 reste maintenue pour la tenue du scrutin des élections communales. C’est du moins ce qui ressort d’un point de presse animé, jeudi, 04 janvier 2018, par le porte-parole de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de la République de Guinée, Francis Nkpa Koulémou qui a donné une statistique selon laquelle, 1.318 dossiers de candidatures ont été reçus pour les 342 Communes Urbaines (CU) et Rurales (CR) du pays. 30.003 conseillers, dont 7.166 femmes, 1.127 partis politiques, 102 candidatures indépendantes et 108  coalitions de partis politiques. Il a également indiqué, qu’à date, les cartes d’électeurs sont imprimées, acheminées et même conditionnées pour la distribution dans les différentes circonscriptions électorales.

‘’L’artiste chanteur Souleymane Bangoura alias ‘’Soul Bang’s’’ lauréat de la 8ème édition du Top 5 de Guinée 2017’’, nous informe l’AGP Le nom du lauréat de la 8ème édition du Top 5 de Guinée 2017 a été dévoilé, mercredi, 03 janvier 2018, à Conakry, par Podium Magazine.  L’artiste chanteur, Souleymane Bangoura alias Soul Bang’s, succède ainsi à l’enfant chéri de Kampony, l’artiste Sory Kandia Kouyaté alias ‘’Petit Kandia’’. Cette distinction honorifique a été rendu possible sous la vigilance de l’huissier de Justice, Me Lansana Bangoura qui a indiqué l’album «Cosmopolite» du R’n’b Boss Musik, Soul Bangs, lauréat du prix découverte RFI 2016, meilleur production du Top 5 de Guinée 2017, avec un total de 141voix sur 323sur 52 albums produits courant l’année 2017 mis à disposition par le Bureau Guinéen des Droits d’Auteurs (BGDA).

A bientôt !