Rétrospectives : voici les événements qui ont marqué 2017 à Kindia

0

Durant les douze mois de 2017, la vie des citoyens a été caractérisée par de nombreux évènements. Parmi cette foultitude de faits, la rédaction locale de Guinéenews s’est le devoir de récapituler ici ceux qui ont été les plus saillants tant aux plans politique, économique, social, sportif, culturel que sanitaire.

Politique 

 Sur le plan politique, l’année 2017 a été fondamentalement dominée par la bataille entre les chefs de quartier pour le contrôle  de leur association. En effet, deux groupes antagoniques se disputaient en vue de mettre son homme à la tête de la puissante association qui les regroupait.

Le camp de Seydouba Kéita alias ‘’Good boy’’, chef du qaurtier Abattoir, était opposé à celui de Fodé ‘’ Carreleur’’ Camara, chef du quartier Sarakoléah. Pour évincer à la tête de l’association, le premier a accusé le second de mauvaise gestion.

S’agissant des élections communales, dans les différentes fédérations et sections des différents politiques évoluant dans la région de Kindia, l’heure est aux préparatifs de ces échéances prévues pour le 4 février 2018. Au niveau de la commission électorale préfectorale Indépendante (CEPI), il y a eu 44 listes de candidatures émanant du RPG Arc-en-ciel, l’UFDG, UFR, NFD, UDG, UNED, UPR  pour briquer la commune urbaine de Kindia ainsi ses 10 communes rurales.

Santé

 Pour le volet sanitaire, l’année 2017 à Kindia a été marquée par les différentes campagnes nationales de vaccination contre la poliomyélite dont l’objectif est d’éradiquer cette maladie au niveau  des 124 422 enfants ciblés dont l’âge varie entre 0 et 59 mois à travers toute la région de Kindia.

Economie

 Sur le plan économique, les citoyens de Kindia ont été confrontés à d’énormes difficultés notamment la hausse exponentielle des prix des denrées de première nécessité comme le riz, la farine, l’huile et le sucre dans les différents marchés de la place. Cette augmentation fantaisiste s’explique la hausse des taxes douanières appliquées sur les marchandises au niveau du port automne,  accusent les importateurs.

Culture 

Culturellement, les différentes salles de spectacle, contrairement à l’année 2016, n’ont pas connu de répits. Pour preuve, la place d’armes du camp militaire Kèmè Bouréma, la première région militaire du pays, a vibré au rythme d’un concert livré par le mythique orchestre Bembeya Jazz National et international à l’occasion de la célébration du 59ème anniversaire de l’armée guinéenne. Un concert qui était placé sous le signe de la sensibilisation des hommes en uniforme dans les quatre régions militaires, avait pour objectif de saluer et accompagner le succès de la réforme de l’armée guinéenne engagé par le président Alpha Condé.

En novembre dernier, la salle polyvalente de la Maison des jeunes a servi de cadre à l’organisation de la quinzaine artistique régionale. Cette manifestation culturelle a connu la participation de 200 artistes venus des préfectures de Coyah, Forécariah, Telémélé, Dubréka et Kindia-ville. Elle s’est tenue du 15 au 18 novembre 2017. Ensuite le stade préfectoral Fodé Fissa a aussi abrité le concert national de la paix le 19 novembre 2017 avec plus 20 artistes venus de la capitale afin de sensibiliser les citoyens à travers des messages de paix en prélude des élections communales et communautaires annoncées pour le 4 février 2018. Il faut en outre, rappeler la participation des différentes troupes artistiques de la région administrative de Kindia à la 16ème édition du festival national de guinée’’ FENAC’’ à Conakry.

Sport 

Sportivement, l’année 2017 a été marquée par l’organisation du tournoi inter-quartiers pour la détection des talents cachés et la montée de Wawa Athlétic Club de Kindia (WAC) en championnat ligue 2.

Education

L’année 2017 qui s’en va été aussi marqué sur le plan éducatif par la grève des enseignants du ministère de l’Enseignement Supérieur et celui du département de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.

Justice

Juridiquement l’année 2017 a connu la tenue de l’audience foraine, une audience au cours de laquelle 60 dossiers criminels et 90 dossiers correctionnels ont été jugés par les magistrats du tribunal de première instance de Kindia.

Sécurité

Le volet sécuritaire, les douze derniers mois ont enregistré  des séries de manifestations des jeunes des quartiers de Koliady,  Cassia et Yongombata  suite à l’enlèvement d’un homme et sa fillette par des inconnus. Les jeunes de ces quartiers susmentionnés sont descendus dans la rue en barricadant les principaux axes pour exiger justice après ce rocambolesque kidnapping.

Hormis ces différents secteurs, de nombreux incendies de grande ampleur se sont produits dans certains quartiers de la commune urbaine tout au long de l’année 2017. Provoqués par de court-circuit, ces sinistres n’ont cependant pas connu de pertes en vies humaines, mais des dégâts matériels considérables. A cela s’ajoutent de multiples cambriolages et braquages à main armée.

Au cours de ces attaques, quatre hommes dont un militaire ont été froidement assassinés par des coupeurs de route dans les secteurs de Foulaya, Sèguéya et les communes rurales de Mambia et Bangouya. Trois autres corps sans vie ont été retrouvés dans différents lieux de la ville.

Sur la même lancée la compagnie de sécurité routière de Kindia à travers son commandant a donné les statistiques des accidents de route pour la période allant du 1 janvier au 20 décembre 2017, selon Yéré  Camara, commandant de ladite compagnie 199 accidents de la circulation ont été enregistrés, 62 personnes ont trouvé la mort dont 16 femmes.

Du côté de la police routière, du 1er janvier au 20 décembre 2017, la commune urbaine de Kindia a enregistré 639 cas d’accidents de mototaxi, 109 personnes tuées dont 41 femmes, rapporte le  Commandant Balamou Nyankoye, le commissaire spécial de la sécurité routière de Kindia. Parlant de la sécurité routière toujours, la règlementation des taxis-motos mais également le déguerpissement des encombrants physiques sur les trottoirs et chaussées par le ministère de la Sécurité et la Protection Civile, sont les dernières activités ayant marqué la région de Kindia à tout au long de l’année 2017.