Résultats des communales à Kankan: Réactions croisées du PADES et du RPG

12 février 2018 15:15:10
0

Quelques heures seulement après la publication des résultats provisoires du scrutin communal du 4 février dernier à Kankan, les réactions de la classe politique ne se sont pas fait attendre.

Dans la soirée du mercredi 7 février, c’est la coalition PADES à travers son président Dr Ousmane Kaba qui a rejeté ces résultats provisoires qu’il considère comme issus de la pire fraude électorale que la Guinée n’ait jamais connue.

«Au vu des votes massifs et multiples sur la base des milliers de cartes d’électeur non-distribuées par les chefs de quartier ; des milliers de procurations délivrées par les CEPI et CESPI ; de l’existence prouvée des bureaux de vote fictifs ; l’exclusion des représentants des partis politiques dans les bureaux de centralisation des votes dans plusieurs circonscriptions électorales ; l’implication sur fond d’intimidation des administrateurs territoriaux et la proclamation tardive des résultats, la coalition PADES rejette purement et simplement ces résultats provisoires du scrutin du 4 février 2018 »,  a déclaré Dr Ousmane Kaba.

En réponses à ces accusations de ‘’fraudes massives’’ lors de ces dernières élections, la coordinatrice nationale du parti présidentiel, le RPG Arc-en-ciel Hadja Nantou Chérif Konaté, en séjour à Kankan, est montée au créneau  en les balayant du revers de la main. Selon elle, ceux qui brandissent ces accusations de fraude, sont des mauvais perdants.

« C’est la même chanson à toutes les élections. Ils ne veulent pas accepter la défaite alors que c’est la réalité, ils ont perdu, c’est tout », a-t-elle répliqué.

Sur le cas spécifique de la Haute Guinée, Hadja Nantou Chérif déclare : «nous sommes dans notre fief, donc pas nécessaire de tricher ici. On triche quand on sait qu’on ne va pas gagner.»

S’agissant des accusations du leader du PADES qui dit victime d’acharnement de la part de ses ex-alliés, la coordinatrice du RPG répond : «on lui a attribué un siège, mais qu’est-ce qu’il raconte là ? Il a eu un siège, point à la ligne, parce qu’il se conduit mal. Ousmane Kaba n’a jamais gagné chez lui à Karifamoriah sauf en 2010 quand on était ensemble.»

Rappelons qu’à l’issue du scrutin communal du 4 février dernier et selon les résultats provisoires publiés, le RPG Arc-en-ciel a raflé 29 sièges sur 41 alors que l’UFDG, le PEDN, la liste indépendante Andisé s’en sortent respectivement avec 4 sièges ; 3 sièges et 2 sièges. Quant à l’UFR, le BL et le PADES ils obtiennent chacun 1 siège.