Ratoma : le ministre Moustapha Naité met fin à la polémique autour de la Maison des jeunes

1

Quatre jours après leur protestation et leur casse, le ministre de la jeunesse, Moustapha Naité, a rencontré, ce samedi, les frondeurs, qui l’accusaient d’avoir vendu la maison des jeunes de Ratoma. Après les échanges, les jeunes ont compris qu’il s’agit, ni plus ni moins, d’une incompréhension, d’un manque d’information.

Puisque dès l’entame de ses explications, M. Naité a fait comprendre, aux jeunes, qu’il n’a ni le pouvoir, ni l’intention de vendre la maison des jeunes, qui d’ailleurs appartient à l‘État Guinéen.

« Me prêter l’intention de vendre la maison des jeunes, renchérit-il, voudrait dire également que le ministre de la sécurité peut vendre un commissariat ou que le ministre des sports peut vendre le stade de Nongo.

« Comment puis-je vendre une maison des jeunes », s’est-il interrogé. C’est quand même incroyable, s’est-il encore exclamé.

Dans la foulée, le ministre de la jeunesse a également expliqué pourquoi il a décidé de faire stopper la construction d’une bibliothèque à la rentrée la maison des jeunes.
La raison est-il, est que l’endroit est mal approprié pour y construire une bibliothèque digne d’une part. D’autre part, il a déjà un plan bien ficelé pour la construction d’autres infrastructures comme
une Bibliothèque, un restaurant et un stade avec du gazon synthétique.

Après ses explications, les jeunes ont demandé une copie du plan global de la maison des jeunes.

Fort de cet échange, les jeunes frondeurs ont ovationné le ministre de la jeunesse à son départ.